Alain Jean-Mairet » Pas de propagande socialiste sans mensonge

Pas de propagande socialiste sans mensonge

http://video.google.com/videoplay?docid=-5572536349196626462

Il s’agit de l’interview, réalisée en 1984, d’un dissident soviétique, Yuri Bezmenov, qui a rallié les États-Unis en 1970. L’homme explique comment le Parti organisait les efforts de propagande nécessaires pour installer son système à l’étranger.

C’est encore le même système, quoique très dilué, qui inspire les socialistes actuels: diaboliser sciemment les pays, les systèmes, les groupes et les gens qui fonctionnent bien sans eux (les riches sont forcément des voleurs) en présentant leurs défauts ponctuels comme autant de principes fondamentaux (les UDC s’attaquent aux étrangers criminels, ils sont donc xénophobes); promettre une société parfaite au prix de la réunion d’un maximum de pouvoirs dans un gouvernement acquis à un certain système (le marxisme-léninisme, le communisme, le socialisme, le mitterrandisme, l’étatisme, l’écologie, etc.); puis ancrer ce système dès que possible. Ensuite, si cela réussit, c’est la déchéance systématique, mais les rêveurs du rose-vert, comme tous les bonimenteurs politiques et autres menteurs, par définition, croient qu’ils échapperont à l’échec.

Entre-temps, le principal pilier du communisme s’est effondré, mais les esprits crédules qui ont voulu croire à ses sirènes, et diffuser ses promesses creuses à crédit, sont toujours là. Certes, ils réfléchissent plus à l’aise depuis 1991, et s’assagissent, surtout s’ils se frottent un peu aux réalités. Et peut-être même, contrairement à ce qu’affirme Yuri Bezmenov, qui ne prévoyait pas la chute de l’URSS, qu’ils pourront comprendre leur erreur et s’amender. Mais en attendant, à l’image des gens bien intentionnés qui vantent un Islam soi-disant pacifique et ainsi diffusent le poison dont se nourrissent les pires criminels, ils continuent de soutenir un système de pensée basé sur le mensonge et l’accusation gratuite.

Comments are closed.