Alain Jean-Mairet » Les médias aiment le Hamas, la haine… bis
Compte TwitterAccueil

Les médias aiment le Hamas, la haine… bis

Le 24 janvier, TIME présentait l’image ci-dessus en disant à ses lecteurs que le parlement palestinien était forcé de se réunir à la lueur de bougies à cause d’Israël, qui aurait laissé la bande de Gaza sans électricité. Mais en fait, d’une part la bande de Gaza avait largement assez d’électricité (fournie essentiellement par Israël) pour éclairer ses parlementaires et d’autre part la photo en question a été mise en scène tout exprès pour la presse, en plein jour. Le TIME mentait donc ici à deux reprises à ses lecteurs.

Peu après, des journalistes palestiniens informaient le Jerusalem Post de la supercherie et quelques blogs, dont celui-ci, dévoilaient le pot-aux-roses. Entre-temps, même la rédaction de TIME a dû trouver que les traits de lumière bien visibles à travers les rideaux de chaque côté de la salle et la clarté parfaite régnant hors de la pièce, comme le rèvèle la porte ouverte au fond à gauche, gênaient un peu trop la démonstration et a modifié la légende de la photo, sans s’excuser d’avoir trompé le monde et en continuant d’affirmer, de manière tout simplement mensongère, qu’Israël a laissé la bande de Gaza sans électricité.

Voici la version du 24 janvier (dont j’avais pris la peine de faire une copie d’écran):

Blackout
L’embargo israélien a laissé la bande de Gaza sans électricité. Le Parlement palestinien a été forcé de se réunir à la lueur des chandelles mardi soir.

et celle de ce matin (copie d’écran):

Blackout
L’embargo israélien a laissé la bande de Gaza sans électricité. Pour mettre en évidence sa situation désespérée, le Parlement s’est réuni mardi à la lueur des chandelles.

Ce ne sont pas des erreurs. Ce sont des mensonges qualifiés poursuivant (impunément?) des objectifs politiques.

UPDATE: Menahem Macina transforme mon essai sur le site de l’UPJF.

UPDATE: Un média suisse a noté la supercherie. Détail piquant, il se base pour cela sur une dépêche de… Reuters, l’agence à l’origine de l’information mensongère présentée ici, qui dénonce donc sa propre combine.

UPDATE: Un diaporama avec d’autres images mises en scène pour faire pleurer sur le sombre sort des Palestiniens. Et la présentation détaillée du Ministère israélien des affaires étrangères.

Comments

  1. jugurta
    January 26th, 2008 | 3:26 pm

    C’est triste de voir ce qu’est devenu le “journalisme”…une arme de destruction massive

  2. May 30th, 2008 | 6:15 am

    […] So we have a) evidence of elaborate hoaxes, staged for the sake of Palestinian cameramen and sent on to Western journalists; and b) evidence that the Western journalists, not unlike Larry Derfner, incapable of imagining that the Gazans would be so deceptive, who launder the fake and present it as news. In a word, Pallywood. [Note that some of these journalists told the Jerusalem Post about this fake, and perhaps in response to this, Time Magazine’s editors, rather than correct themselves, covered their naked behinds by changing the caption subtly: […]