Alain Jean-Mairet » Pas d’Islam sans esclavage
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Pas d’Islam sans esclavage

Quelques extraits (traduits et mis en gras) d’une deuxième interview de FrontPageMagazine (extraits de la première ici) avec le porte-parole du CSPI (Center For The Study of Political Islam):

La langue arabe est une bonne manière d’évaluer l’importance de l’esclavage [dans l’Islam]. Dans [le livre] The Submission of Women and Slaves, nous avons réuni plus de 30 termes arabes liés à l’esclavage. Nous pensons que l’arabe possède plus de désignations d’esclaves que n’importe quelle autre langue. (…)

L’esclavage islamique est fondé sur la trilogie du Coran, de la Sira (biographie de Mahomet) et des hadiths (la tradition de Mahomet). Les trois textes indiquent que l’esclavage est permis, éthique, souhaitable et vertueux. Ils ne contiennent pas un seul mot négatif sur l’esclavage. (…)

Lorsque les esclavagistes blancs débarquaient sur les côtes d’Afrique occidentale, ils n’allaient pas y capturer des Africains. Ils les choisissaient dans des enclos, donnaient leur argent aux commerçants musulmans, enpochaient leurs quittances et chargeaient leur cargaison sur leurs bateaux. (…)

L’histoire relate que quelque 11 millions d’Africains ont été envoyés en esclavage en Amérique et environ 13 millions dans les pays islamiques, ce qui donne un total de 24 millions d’esclaves africains. Mais pour obtenir un esclave, d’autres devaient être tués, afin que la tribu se soumette. Les vieux, les malades et les enfants étaient laissés sur place sans ressources et mouraient. Ces morts collatérales sont prudemment estimées de l’ordre de 5 sur 1. De sorte que sur 1400 ans, quelque 120 millions d’Africains ont été tués pour alimenter les profits de l’Islam.

Dans l’Islam, toute la morale est élaborée en fonction de l’exemple de Mahomet. Tout ce qu’il a fait et dit définit ce qui est permis, ou «bien». Mahomet a approuvé à maintes reprises les actes sexuels forcés (viols) de femmes kafir [non-musulmanes ou non-membres d’une religion abrahamique selon les sources] après leur capture. (…) Donc, si Mahomet a participé au viol de femmes kafir, le viol doit être une vertu, et non un péché ou une faute. (…)

Le viol est une tradition [Sunna]. Le viol n’est pas un péché. Le viol est permis et encouragé par Mahomet et le Coran. L’Islam est le seul système politique au monde qui réglemente le viol et la guerre. Le viol fait partie du djihad. Un Musulman peut violer une femme kafir et gagner ainsi des points pour son entrée au paradis. L’entier du djihad est un billet d’entrée pour le paradis.

À propos du djihad, il vaut toujours la peine de revenir à ce qu’en disait Averroès. Mais poursuivons avec l’esclavage et le viol:

Mahomet a été un marchand d’esclaves. Et les Musulmans continuèrent leur esclavagisme longtemps après que les blancs aient abandonné cette pratique. Et celle-ci est toujours en usage de nos jours. Et (…) de nombreux esclaves africains étaient castrés (…).

Plus d’un million d’esclaves blancs ont été capturés en Europe. Notre terme slave (esclave) vient de Slave. La femme blanche a été l’achat le plus onéreux au marché aux esclaves de La Mecque pendant 1400 ans. Le Musulman qui ne pouvait pas s’offrir une esclave sexuelle blanche pouvait se choisir une femme éthiopienne pour le tiers du prix. (…)

Les Hindous aussi ont été réduits en esclavage, mais nous n’avons pas de chiffres à ce sujet. Nous savons en revanche que le djihad a emporté la moitié de l’Inde ancienne et tué quelque 80 millions d’Hindous. Nous avons des comptes rendus faisant état de mise en esclavage d’Hindous par centaines de milliers à la fois.

Les Musulmans réduisent tout le monde en esclavage, mais personne ne réduit les Musulmans en esclavage. Ce fait alimente l’arrogance et le sentiment de supériorité de l’Islam. Ils connaissent l’histoire; ce sont les dhimmis (apologistes kafir) qui ignorent la doctrine et l’histoire de l’esclavage islamique. (…)

La tradition de l’esclavage n’a pas changé, il leur manque simplement la capacité d’appliquer leur loi.

C’est de moins en moins le cas: la charia est en progression constante depuis le début du siècle passé, comme le constate Rudolph Peters. Voir aussi ce qu’en dit Malek Chebel. Mais attention.

UPDATE: La traite musulmane — au-delà de l’horreur

Comments

  1. Beaugeard F.
    December 5th, 2007 | 7:26 pm

    Les arabes restes apres la Reconquista en Espagne continuaient d’avoir des esclaves (ni musulmans ni chretiens mais africains : de quoi donner des idees aux espagnols et portugais au Nouveau Monde…)
    La Roumanie soumise a l’Empire Ottoman jusqu’au XIXeme siecle a continuee a pratiquer l’esclavage des Roms (commence sous l’influence de Byzance et du servage europeen du Moyen-Age).

  2. January 2nd, 2008 | 12:05 pm

    Un pas oublié vers la liberté…

    Pour mentionner cette tribune libre d’Eric Foner, un professeur d’histoire de Columbia University, parue dans le New York Times et qui nous rappelle le fait, très peu commémoré, que les États-Unis ont interdit l’importation d’esclaves …

  3. January 22nd, 2008 | 1:45 pm

    Enfants vendus aux enchères en Égypte…

    Adjugé, vendu. C’est un commerce en pleine expansion qui rappelle les marchés d’esclaves d’antan. À la saison touristique, des milliers d’Arabes viennent passer leurs vacances en Égypte et en profitent pour consommer un mariage temporaire i…

  4. FARESSE
    May 16th, 2008 | 6:07 pm

    eh bien à ce je vois que la liberté d’expression n’est pas de mise sur ce site….dommage !

    AJM: Elle est limitée, comme partout. J’ai supprimé votre copié-collé interminable et dégoulinant de malhonnêteté qui tente de présenter les ahadith vantant l’affranchissement d’esclaves comme une preuve que l’Islam est contre l’esclavage. Votre retour me permet d’indiquer la liste complète de ces ahadith en rappelant que si les Musulmans avaient tant d’occasions d’affranchir des esclaves, c’est justement parce qu’ils n’ont jamais contesté le principe et la légitimité de l’esclavagisme, soit de les capturer exprès en masse pour en faire le commerce, au point qu’ils en avaient fait le principal pilier de leur économie.

    Voir aussi: L’esclavage à l’école primaire?

  5. FARESSE
    May 17th, 2008 | 8:14 pm

    Merci de me laisser un droit de réponse. Ce copier coller était certes long mais ce texte avait au moins le mérite d’être honnête et basé sur des textes fondamentaux de l’Islam. Vous l’aurez compris je remets clairement vos propos en question qui ne sont qu’une accumulation de propos islamophobes. Vous ne citez même pas le Coran or pour pouvoir parler de l’Islam c’est un minimum.

    AJM: http://www.intratext.com/IXT/FRA0015/JU.HTM

    Les Arabes comme tous les autres peuples (Romains Europpéens Américains Catholiques et Juifs) ont pratiqué (et pour certains continuent à pratiquer) l’esclavage. Mais cet acte ignioble n’est en aucune façon incité par l’Islam. Bien au contraire l’Islam incite à bien traiter instruire puis libérer son esclave.

    AJM: En pratique, tout indique que rien n’a jamais tant incité à l’esclavagisme que l’Islam. L’honnêteté consisterait à l’admettre. Avant d’aller de l’avant.

    En Islam la seule différence entre deux personnes est leur degré de foi. Contrairement à d’autres religions qui se basent sur la race ou l’argent. Le prophète Mahommet (paix et salut sur lui) n’avait avant de mourir aucun esclave.

    AJM: C’est dans le Coran?

    Et sachez que pour tous les musulmans il est l’exemple à suivre.

    AJM: http://www.faithfreedom.org/Articles/sira/18.htm

    J’espère que ce message vous ouvrira un peu l’esprit. Vous n’êtes evidemment pas musulmans et c’est votre droit. Mais soyez au moins honnête et respectez cette religion et ses croyants.

    AJM: L’Islam est la sanctification du crime. Personne ne doit le moindre respect à cette chose-là.

  6. fingers
    May 18th, 2008 | 12:03 pm

    “l’Islam incite à bien traiter instruire puis libérer son esclave”

    Se foutrait-on de notre gueule?

    Pour inciter à bien traiter un esclave, il faut déjà au préalable le posséder.

    Il n’est donc pas considéré en islam comme immoral qu’un homme puisse en posséder un autre au titre de propriété privée. L’incitation au bon traitement n’est qu’une incitation ( les mots ont un sens ) et n’a donc aucun aspect obligatoire.

    Un conseil ne vaut pas loi, donc, en vertu de la nature prétendument incréée de la loi islamique, l’esclavagisme ne pourra jamais être interdit ou aboli en islam tant que les paroles et les faits de son prophète ( qui a autorisé, pour l’éternité islamique, l’esclavagisme et la brutalité à des fins de domination ) seront considérés comme le “beau modèle”.

    Conclusion : il est licite pour un musulman de posséder des esclaves à la condition que ces derniers ne soient pas musulmans ; bien qu’il soit souhaité doux, leur traitement est laissé au bon vouloir du propriétaire ; les mauvais traitements ne sont pas punissables ; la seule condition à l’affranchissement est la conversion à l’islam ( en vertu de la loi qui interdit à un musulman de soumettre un autre musulman ) ; tout individu non-musulman est légalement susceptible de devenir l’esclave d’un musulman ; cet état de fait est encore d’actualité en cette huitième année du XXIème siècle et, en vertu du caractère prétendument incréé ( donc irréformable ) de la loi islamique, le restera .

    Punkt schluss!

  7. fingers
    May 18th, 2008 | 12:19 pm

    “Mais soyez au moins honnête et respectez cette religion et ses croyants.”

    Hypocrisie et ridicule tentative de renversement de la culpabilité : les musulmans ont l’OBLIGATION de mépriser ( si ce n’est de soumettre, de convertir voire de détruire ) toutes les religions dites polythéistes ( chrétiens inclus ) et ainsi que leurs fidèles au motif du péché capital d'”association”.

    Pour être respecté, il faut être respectable car le respect se donne mais ne s’exige pas.

  8. madimaxi
    May 18th, 2008 | 7:40 pm

    “Contrairement à d’autres religions qui se basent sur la race ou l’argent.”

    Et toujours cette propension à faire ressortir sa supériorité par comparaison. Guère une démarche appropriée pour inspirer le respect.

    “Mais soyez au moins honnête et respectez cette religion et ses croyants.”

    J’ai compris, c’est du respect dû à une autorité dont il s’agit.

  9. June 14th, 2008 | 5:31 am

    stavourllah !! le prophete MUHAMED (paix et salut sur lui) n a jamais commis de viol sur les femmes kafirs et cest internit par le coran que la femme soit muslim ou pas car ce seras deje un peche vis a vis de l homme (violeur) je suis desole !!!! DANS NOTRE LIVRE SACREE ‘LE CORAN’ LE VIOL ET UN PECHEE GRAVE

    AJM: Ce n’est qu’une manière de jouer sur les termes. Dans l’Islam, il n’y a pas viol lorsque la femme est une possession et toutes les captives le sont par définition. Ainsi, par exemple, les Musulmans ont violé les femmes des Banu-l-Mustaliq après leur attaque surprise et le «prophète» n’y a rien trouvé à redire:
    http://www.ajm.ch/wordpress/?p=1101
    L’Islam permet et encourage donc clairement le viol des femmes. Il définit simplement quelques conditions. Concrètement, les hommes de guerre et les hommes riches, notamment, peuvent violer des femmes sans contrevenir aux enseignements du coran et du prophète.

  10. June 14th, 2008 | 5:38 am

    Voici ce que dit le Saint Coran, Sourate 49, verset 13: « Ô humains, Nous vous avons créés à partir d’un mâle et d’une femelle et Nous avons fait de vous des peuples et des tribus afin que vous vous connaissiez entre vous. Le plus noble d’entre vous pour Dieu, est celui qui est le pieux ».
    Ce verset se passe de tout commentaire.

    AJM: Il se passe de commentaire lorsqu’il s’agit de tromper les non-Musulmans. Mais les croyants, qui liront également les versets suivants et chercheront à connaître les circonstances de sa «révélation», sauront que la piété dont il est question ici est la seule piété islamique:
    http://www.ajm.ch/wordpress/?p=971

    Confirmant ce verset, le Prophète Muhammad (saws) a dit : « Dieu a créé les hommes libres et vous voulez en faire des esclaves? L’Arabe n’est pas supérieur au Noir, le Noir n’est pas supérieur à l’Arabe. Le Blanc n’est pas supérieur au Noir, le Noir n’est pas supérieur au Blanc. Le plus méritant d’entre vous est celui qui craint Dieu le plus ».

    AJM: Vous avez copié tout cela sur Internet, sans aucune vérification. En fait, le Coran ne dit rien de tel et aucune des copies du réseau ne mentionne de source pour ce texte. Tout indique qu’il s’agit d’un simple canular. Dans la réalité, l’Islam a été et reste le principal moteur de l’esclavagisme, et ceci tout particulièrement contre les Africains noirs:
    http://www.ajm.ch/wordpress/?p=1098

  11. June 18th, 2008 | 11:00 am

    pour mieux comprendre l’islam, et pour mieux le découvrir, et pour détruir le satin qui a dicter les versé du diale au mohamet le monteur voire ce site et publier le : http://islameyat.com/english/issues/issues.htm
    ne pas montrer mon email SVP (si non je serai tué par les musulman).
    Signature : converti vers jesus crist mon sauveur  .

  12. June 18th, 2008 | 11:38 am
  13. June 18th, 2008 | 2:36 pm