Alain Jean-Mairet » Amnésique, chaotique, populiste, gaffeuse, chouchou des médias de gauche
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Amnésique, chaotique, populiste, gaffeuse, chouchou des médias de gauche

Jérusalem en 2005

Et très bien disposée envers les pires islamistes du moment, puisqu’elle a bel et bien proposé aux Iraniens, en bonne et due forme, et malgré ses dénégations honteuses, de tenir à Genève un séminaire sur les différentes perceptions de la Shoah: 

Le dossier de la Weltwoche mérite une visite guidée. Il souligne d’abord que Micheline Calmy-Rey n’a donné aucune explication sur sa proposition faite aux Iraniens. Elle s’est contentée de rappeler ses propres qualités, ses propres convictions sur la Shoah. Comme si quelqu’un avait suggéré qu’elle même allait mettre en doute la réalité de l’extermination nazie. Mais il est et il reste bien évident qu’en proposant aux plus puissants négationnistes du siècle de se réunir en «séminaire», elle leur donnait une occasion qu’ils ne rateraient certainement pas de faire connaître leur point de vue. Et on peut légitimement s’interroger sur sa bonne foi et/ou sur l’opinion qu’elle a de l’intelligence de ses contemporains, en voyant qu’elle nie les claires implications de ces faits sans offrir la moindre excuse ni reconnaître la moindre erreur. Amnésie sélective?

On peut craindre aussi que MCR ne reçoive le premier ministre du Hamas en Suisse. En effet, des sources palestiniennes avaient annoncé en avril dernier qu’un accord direct avait été passé dans ce sens avec elle. Cette information n’a pas été confirmée, mais le département de MCR est notoirement bien disposé envers le Hamas et Haniyeh a entre-temps été invité en Suisse par l’organisation Suisse-Palestine, ce qui rend une rencontre avec la cheffe des affaires étrangères plus que probable.

Et peut-être voudra-t-elle aussi rencontrer Hugo Chavez, un autre ennemi déclaré des Juifs qui devrait se rendre dans notre pays en juillet à l’invitation de l’université de Fribourg (de piètre mémoire)?

Mais la Weltwoche rappelle que le faux pas de MCR n’est que le dernier en date d’une série déjà inquiétante. De toute évidence, MCR s’attache trop à l’aspect publicitaire de ses actes pour leur conférer la substance nécessaire. On peut trouver cela positif: la diplomatie suisse est certainement mieux connue, en Suisse comme à l’étranger, depuis qu’elle s’en sert. Mais le prix à payer s’alourdit et les résultats sont maigres, estiment les enquêteurs de l’hebdomadaire zurichois.

Ainsi, l’Initiative de Genève, un plan de paix israélo-palestinien, a été fort bien médiatisée, mais n’a jamais impliqué les réels décideurs, de sorte qu’il n’en reste rien de concret. Comme lassée des lenteurs de ce dossier, MCR s’est tournée vers la Syrie, où elle a fait mener des négociations secrètes, sans nul doute en vue de concocter un autre plan de paix, entre des Syriens et des Israéliens, sans en informer les services américains. Ici aussi, rien de concret, si ce n’est un peu de publicité et l’agacement compréhensible des Américains.

La Weltwoche évoque aussi l’affaire de la Chine à l’automne passé. MCR avait présenté un dossier de fond au Conseil fédéral sur les relations avec la Chine qui devait servir de ligne directrice pendant son séjour. Mais ce dossier suscita des critiques et fut renvoyé au DFAE (Département fédéral des affaires étrangères) pour remaniement. Ensuite, à deux reprises, MCR fit mettre le papier révisé à l’ordre du jour et l’en retira avant la séance, mécontente du contenu, si bien qu’elle s’envola vers la Chine sans consensus clair. À peine arrivée à Pékin, MCR se plongea dans des négociations portant sur un accord de principe et voulu le faire entériner immédiatement par le Conseil fédéral réuni en téléconférence. Les collègues renâclèrent, le projet avorta. Fort heureusement, car on s’aperçut plus tard que cet accord prévoyait de rejeter toute activité pouvant conduire à l’indépendance de Taïwan, ce qui aurait engagé la Suisse dans une voie tout à fait inédite et non souhaitée par notre gouvernement.

Autre affaire précipitée: il y a quelques semaines, son département fit savoir aux médias qu’il allait proposer d’accueillir 500 réfugiés irakiens. Devant le Conseil fédéral, il justifia ce choix par le fait que tous les pays d’Europe occidentale auraient d’ores et déjà accepté ce projet et que la Suisse devait simplement faire sa part. Or c’était inexact. Aucun pays n’avait accepté de tels transferts. Seule la Suède s’était déclarée prête à étudier la question, ce qui équivaut à un refus poli. MCR était-elle mal informée? Ou a-t-elle proposé cette action, la sachant très probablement condamnée, pour son côté humanitaire toujours apprécié des médias?

Pour souligner son souci de plaire par la petite touche de trop, on peut aussi rappeler ses fameuses chaussures rouges (à croix blanche), lors du franchissement de la frontière entre les deux Corées, en 2003:

Neutralité souriantes avec les dictatures communistes

MCR laissera de mauvais souvenirs surtout en ce qui concerne les relations avec les autorités américaines. Après qu’elle ait mis son monde sur les dents, en janvier 2003, pour exiger de rencontrer Colin Powell à Davos puis lui rappeler pendant une demi-heure qu’il devait veiller à ne rien déranger en Irak sous prétexte d’y désarmer un tyran, les relations avec les États-Unis étaient déjà fraîches. Mais, quatre ans plus tard, MCR, qui avait obtenu une rencontre avec Condoleeza Rice à Washington, la première rencontre de ce niveau depuis lors, remit les deux pieds dans le plat: au lieu de s’en tenir à l’ordre du jour fignolé par ses collaborateurs, elle consacra les trois quarts de son temps de parole aux conditions de détention de Guantanamo. Au sortir de ce pensum, Rice aurait déclaré qu’elle ne rencontrerait plus jamais «cette femme».

Mais tout cela lui vaut une excellente presse de gauche, donc anti-américaine, laquelle est dominante en Suisse (comme l’a établi l’Office fédéral de la statistique). Et cela s’inscrit parfaitement dans la «politique» de son département, qui se transforme discrètement en une sorte d’ONG financée par l’État. Le DFAE se remplit ainsi de spécialistes des conflits et de la formation de sociétés civiles. Animés de beaucoup de bonnes intentions et souvent aussi de grandes ambitions, ces gens se penchent en priorité sur les foyers de conflit intéressants pour la bonne réputation de leur employeur et le prestige de leur CV. Et comme aucun conflit n’est mieux médiatisé que celui du Moyen-Orient, c’est là, et tout particulièrement dans les territoires palestiniens, que la Suisse de MCR fournit ses plus gros efforts.

Ainsi, la DDC (Direction du développement et de la coopération) leur a consacré 23,5 millions de francs d’investissement en 2005. Mais, selon un journaliste qui a accompagné un voyage organisé par cet organe dans les territoires palestiniens à l’occasion du 40e anniversaire de la guerre des Six Jours, cet argent est surtout englouti dans des tâches de mise en valeur du point de vue palestinien du problème. Cette appréciation n’est pas un cas isolé: la DDC est critiquée pour le choix des organismes palestiniens qu’elle soutient, dont plusieurs consacrent des moyens considérables à la propagande anti-israélienne.

Le papier de la Weltwoche évoque aussi les témoignages des collaborateurs de MCR pour en dresser un portrait psychologique de cheffe autoritaire («la Madame» «Je veux»), chaotique (imprévisible, change tout à la dernière minute), inconstante (suit l’humeur de l’opinion publique), crainte (plus encore que Flavio Cotti, qui a occupé son poste actuel de 1994 à 1999) et malaimée (oblige les gens à orbiter autour d’elle). MCR paraît donc continuer de mériter le surnom de Cruella qu’elle a conquis à Genève. Mais à son poste de conseillère fédérale, elle semble en passe de devenir plutôt une Calamity Rey.

Comments

  1. June 8th, 2007 | 10:04 am

    Swiss Nicolas Lang; Server of Calmy Rey’s dream for Syria + any Despot out There, that Calmy-Rey has secret talks with for over two years …

    http://www.swissinfo.org/fre/Sept_jours_en_Suisse/detail/Il_y_a_une_issue_a_ce_conflit_interminable.html?siteSect=107&sid=7783713&cKey=1178354540000

    read on about Calmy-Rey and her secret Syrian connections:

    There is an obvious unhealthy attraction of the Swiss Foreign Ministry for murderers and any Despot that comes along..

    Right down the road from Arafat (the father of terrorism and biggest Jew-killer since Hitler – on whose grave Calmy-Rey honored him with flowers) in the past… to now the biggest terror sponsor Syria and Iran…. via Hamas and all Palestinian Islamic factions ..

    With a pride to be able to talk to terrorists that one wonders if this is what makes Calmy-Rey and the usual suspects …. Feel good about themselves, tick like clockwork, and They get their kicks out of it.

    Switzerland dismisses value-based foreign policy, Mrs. Calmy-Rey uses her dream-world-policy as the new Swiss Foreign policy, since day 1 when she first took office.

    For Two years Switzerland’s Calmy-Rey was moderating in SECRET between Syrian and Israeli private citizens, Which in fact demonstrates the damages Calmy-Rey has caused the Swiss Neutrality [that was well reported in the Israeli Haaretz and the Swiss NZZ ...... ]

    As Mr. Lang has the cheek to say:
    “”” In the Near East nothing runs linear… who wants to reach something, one must drink a lot of coffee with a lot of people….””””

    I assume by now Mr. Lang has become a coffee addict – because he must gulp liters, when one watches his secret travels now talking to Despots

    About failures, Mr. Lang, does NOT want to speak. Oslo and the Geneva Initiative are in his mind THE Solution to the Middle East…. A large success, in his words.

    Mr. Lang actually supporting Calmy-Rey’s dreamworld says: He is used that what today is a Fiasco is designated as a Breakthrough tomorrow and celebrated ………
    http://www.ssn.ethz.ch/info_dienst/medien/nzz/documents/2007/04/20070417_Bekenntnis.pdf

    So in other words Swiss taxpayers have to move blindly with Nicolas Lang and Calmy-Rey from Fiasco to Fiasco, for years, that perhaps one day in the far removed future become Their dreams, may doubtfully though become reality … while the rest of us have Nightmares about Their constant meddling

    Mr. Lang, as happy as Larry.. while … despite that Human lives that are at stake here, that is of NO concern.
    Wishful thinking has become the new Swiss Foreign Policy … and We Swiss are never asked, but to pay the bill.

    What the historians later see as serious Losses and failures proclaimed against real substantial contribution to conciliation …… no one is interested in.
    This looks terribly familiar to the 30′s and 40′s and the not so long past.

    Mr. Lang calls the Indiscretion of the reality coming to light a debacle ………. so in reality Switzerland and it’s Foreign Ministry will and has been always keeping ALL secret, as we now can see, while even Government people are in the dark about Calmy-Rey’s own policies.

    Is that an acceptable way of pursuing Swiss Foreign affairs ?

    According to Lang; The indiscretion did not harm the reliability of Swiss diplomacy….
    Really Mr. Lang ?
    In the case of the Geneva Initiative the official criticism from Israel was harsh, and in this case with Syria – Israel ignores the constant meddling of Calmy-Rey as … well we’ve seen this before … it will not change the politics in Israel.

    Prime Minister, Olmert, of Israel stated clearly, that Syria, is a country that continues to be part of the axis of evil and a force that encourages terror in the entire Middle East.
    In order to conduct serious and genuine peace negotiations, Syria must cease its support of terror, cease its sponsoring of the Hamas and Islamic Jihad organizations, refrain from providing weapons to Hizbullah and bringing about the destabilizing of Lebanon, cease its support of terror in Iraq, and relinquish the strategic ties it is building with the extremist regime in Iran…..There is NOT any change in the policies of Israel, as was communicated to other foreign leaders.
    The Prime Minister clarified that by these measures it would be determined whether Syria is sincere about attaining a genuine peace with Israel.

    Mr. Lang does not deny that thereby tensions with Israel developed …

    Nevertheless, He continues and believes in his and Calmy-Rey’s meddling of affairs in the Middle East – after all the Swiss policy is – be stubborn and proceed – no matter how and who will be stepped on, with how many terrorists we sit down and drink coffee …. Including to step on the Unite Sates.
    Swiss Neutrality is blowing in the wind !

    [Read more details in German on this link:
    http://www.ssn.ethz.ch/info_dienst/medien/nzz/documents/2007/04/20070417_Bekenntnis.pdf

    In the meantime:

    While the real world out there ....The Intl. community severs connections with terrorists and don't feel good about it and don't get their kicks out of terrorists ... in contrast to Switzerland.... that Intl. Community severs ties with Those Islamic Formations that are actually listed as a terrorist organizations and as terrorist sponsoring countries!

    Example what others with real focus see:

    On Sunday night, Sarkozy served notice on the Islamic Republic, Syria and Libya that his France will not be a pushover as it had been under Chirac.

    Dismissing the so-called "realists" in international affairs as "men struck by illusions," he has promised to develop a value-based foreign policy, even if that means a clash with Vladimir Putin's Russia over such issues as the continued tragedy in Chechnya.

    Even the UN - who is general speaking... THE hiding place for ALL Despots, suddenly discovers .....

    UNITED NATIONS - Illegal arms traffic into Lebanon across the Syrian border,
    mainly to Hizbullah fighters, is reported to be taking place on a regular
    basis, United Nations Secretary-General Ban Ki-moon said Monday.

    Lebanon is going through its worst political crisis since the 1975-90 civil
    war, marked by a series of murders of anti-Syrian figures, which many in the
    government blame on Damascus. [Remember Hariri ? Mrs. Calmy-Rey ?]

    Hizbullah, backed by Iran and Syria, says it gained strength when Israel
    invaded last summer in retaliation for the abduction of two Israel Defense
    Force reserve soldiers in a cross-border raid. Hizbullah and other
    Pro-Syrian political figures call the current pro-Western government illegal.

    Syria remained a closed country for international human rights organizations where is Calmy-Rey’s and Lang’s outrage; when mostly they love to throw around Their Geneva convention and Human rights – Calmy-Rey certainly used that tool against Israel in her meeting with Pres.Katzav some time ago?

    Syria
    Syrian security officials as suspects in the assassination of the former Lebanese prime minister, Rafiq al-Hariri. During the year there was an increase in arbitrary arrests carried out by authorities. The following human rights abuses were reported:
    • absence of right to change government
    • arbitrary or unlawful deprivation of life
    • torture in prison
    • poor prison conditions
    • arbitrary arrests and detentions
    • absence of rule of law
    • severely restricted civil liberties–freedoms of speech, press, assembly, association, and movement
    • limited freedom of religion
    • government corruption and lack of transparency
    • violence and societal discrimination against women
    • discrimination against the Kurdish minority
    • severely restricted workers’ rights

    Unlawful Deprivation of Human Life
    Disappearances
    Torture and Other Cruel, Inhuman, or Degrading Treatment or Punishment
    In cases before regular courts, judges render verdicts. There are no juries.
    Lawyers were not ensured access to their clients before trial
    Denial of Fair Public Trial

    Conclusion:
    For Two years Switzerland’s Calmy-Rey was moderating with Mr. Lang, in SECRET with Syrians, Which in fact demonstrates the damages Calmy-Rey has caused, and is still causing damage to the Swiss Neutrality.

    The private policies of the Swiss Foreign Minister are unbearable and unsuitable to our Swiss Direct Democracy.
    The Swiss People are the Sovereign Mrs. Calmy-Rey !

  2. June 8th, 2007 | 5:09 pm

    AJM, faites suivre ce message aux associations juives de France, de Suisse et d’ailleurs.

    C’est grave.

  3. June 12th, 2007 | 1:12 pm

    J’ai déjà tiré à boulets rouges sur cette “représente” de notre peuple :

    http://seulementblanc.sosfrance.com/forum/viewtopic.php?t=3145&postdays=0&postorder=asc&start=15

    Il va de soit qu’une telle [personne] ne pourrait être à la tête d’un Etat vraiment démocratique. Le copinage politique en Suisse est un fait avéré (dénoncé notamment par Me De Preux dans son livre : “Une Suisse totalitaire”).

    Quant à l’implication des médias, la TSR et l’Hebdo en tête, il n’y a dans ce cadre guère d’espoir.

    Heureusement que certains sites, comme celui-ci, ose anayliser et dénoncer l’indéfendable.

  4. March 24th, 2008 | 12:11 pm

    [...] article from Tehran Times about the visit of Calmy-Rey. French readers might be interested in AJM’s June 2007 post on Calmy-Rey in which the Socialist Swiss politician exposes the extent of her [...]