Alain Jean-Mairet » Le socialisme tue aussi sûrement que la barbarie
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Le socialisme tue aussi sûrement que la barbarie

Mais il ment, par-dessus le marché.

Dans un article intitulé Making Kids worthless: Social Security’s Contribution to the Fertility Crisis, Oskara Juurikkala observe un parallélisme effrayant entre la croissance des paiements de sécurité sociale et le déclin des taux de fertilité en Europe. La démonstration chiffrée rejoint bien la conséquence au fond très logique de l’effet psychologique des mesures de sécurité sociale.

Pour assurer ses vieux jours, il n’est plus nécessaire d’avoir des enfants — les institutions sociales s’en chargent, pour de l’argent. Alors qu’il fallait autrefois, pour garantir son avenir, avoir une progéniture et s’en faire aimer, il suffit aujourd’hui de gagner de l’argent, le plus possible. Et comme le système est obligatoire, il faut une sorte de sens du sacrifice pour s’en détourner et croire tout de même à l’appel de la vie.

D’autre part, comme avoir des enfants coûte cher, beaucoup choisissent de s’en passer, et les esprits de gauche s’empressent de soutenir aussi ce penchant contraire à la vie en facilitant autant que possible les avortements. Ainsi, le socialisme encourage les faiblesses morales: manque de courage devant l’existence, égoïsme, insensibilité, manque de compassion, de charité – pour tous ces défauts en fait faciles à surmonter dans une société qui croit en elle, le socialisme propose un palliatif qui permet d’éviter la peine d’en guérir.

Le socialisme consiste à décourager les comportements vitaux en échange de promesses de sécurité souvent fallacieuses (en tout cas sans jamais engager de responsabilité individuelle) et contre de l’argent, sur la gestion duquel vivent les leaders socialistes. Et lorsqu’on les laisse faire, ils ne cessent de gonfler l’État, leur vache à lait, et les voies de retour s’amenuisent dangereusement.

Oui, le socialisme est par essence l’allié de la barbarie.

Comments

  1. January 30th, 2007 | 3:09 pm

    Le socialisme tue aussi sûrement que la barbarie…

    Mais il ment, par-dessus le marché. Dans un article intitulé Making Kids worthless: Social Security’s Contribution to the Fertility Crisis, Oskara Juurikkala observe un parallélisme effrayant entre la croissance des paiements de sécurité sociale …