Alain Jean-Mairet » «Palestine?»
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

«Palestine?»

Reprise au vol d’un débat entre un propagandiste pro-palestinien bien connu (ici sous pseudonyme: Loulou) et Gabrielle Goldwater, une correspondante et commentatrice pro-israélienne également bien connue (et votre serviteur). Loulou s’exprime ici en anglais:

The fact that the state of Palestine do not exist is a fact, that’s the problem.

Cela ressemble à une citation de Khaled Meshaal.

Le problème actuel me semble plutôt provenir du fait que les Arabes palestiniens aient massivement voté pour une organisation ouvertement dédiée à une guerre religieuse contre Israël, au nom du djihad islamique. Il n’y a donc guère de chances que le Hamas, ainsi encouragé dans son action armée, consacre ses efforts à l’instauration d’un État digne de ce nom. Et s’il le faisait tout de même, il devrait, pour respecter ses promesses électorales et la volonté de ses électeurs, créer un État islamique, soumis à la charia, laquelle prévoit notamment de donner un statut inférieur aux membres d’autres fois, comme les Chrétiens et les Juifs. C’est alors que l’apartheid régnerait en «Palestine».

Other problem is that the conquest of new territories by war is illegal and that the colonization and oppression of an entire population is also illegal.

Un autre problème est que ces choses-là sont non seulement légales, mais encore obligatoires dans l’Islam, au sens de la charia, dont se réclame le Hamas. C’est même une obligation personnelle, donc concernant chaque Musulman et chaque Musulmane, dans le cas de l’État d’Israël, qui a été créé (sans guerre, sur consensus onusien) sur un territoire ayant, par le passé, appartenu à l’Islam.

Every people in the world , israeli and palestinian also, have the right of self-determination.

Mais ce droit n’équivaut pas à celui d’instaurer un État dont la constitution prévoirait expressément le respect de la charia, et donc la légitimité du djihad, et donc la destruction d’Israël.

This right can not be negociate, [...]

Mais il doit être mérité.

You seem to be the only one on this planet not to recognize the existence of a people called “palestinians”. I assure you that this people exists  . For me this is nega-zionism.

Ce peuple existe aujourd’hui, c’est manifeste. Mais c’est le résultat d’une supercherie en laquelle des gens, comme Loulou, ont fini par croire, et pas un fait ancré dans l’histoire.

What is running now in occupied territories is the spoilation of the land, the water, and the getthoisation of an entire population.

Non, c’est un effort de propagande victimaire sciemment destiné à couvrir les actions terroristes. Cette horreur n’est plus possible aujourd’hui que dans des sociétés islamiques ou totalement fermées vis-à-vis de l’extérieur (Corée du nord). Dans l’Islam, c’est possible parce que la religion promet le paradis aux terroristes (le prophète lui-même est censé d’être vanté d’inspirer la terreur) et l’honneur (et la richesse) à ses proches. Ainsi, Saddam Hussein, l’un des plus importants bailleurs de fonds des (familles des) terroristes palestiniens, est considéré comme un héros par les Arabes palestiniens et c’est pour cela que ce boucher a du succès dans la presse de gauche en Occident – les propagandistes palestiniens vantent ses mérites.

All settlements, including in Jerusalem area are illegal.

De tout temps, ces implantations, par des gens qui souhaitent vivre sur cette terre et la faire fructifier, parce qu’elle leur inspire une foi particulière en la vie, ont eu l’avantage de répandre de meilleures conditions de vie dans la région. Elles constituent la principale source d’attraction des Arabes sur ces territoires sinon laissés par eux à l’abandon. C’est là un processus récurrent dans l’histoire de la région depuis l’arrivée de l’Islam.

More than that, the refugees of 1948 and 1967 have to right to return and to have again their properties.

Ce serait un droit dont seuls les Arabes palestiniens aurait pu profiter. Ce ne serait d’ailleurs pas le premier de ces droits spéciaux.

À l’époque, il y a eu quelque 700.000 «réfugiés» palestiniens – je mets des guillemets car ces gens sont sans doute les seuls réfugiés à n’avoir été déplacés que de quelques dizaines de kilomètres. Ils sont plusieurs millions aujourd’hui – autant pour le génocide.

Autre exception notable: ils bénéficient d’une agence onusienne spécialisée tout exprès pour eux.

Aucuns autres réfugiés ne font l’objet d’autant de soins de la part des NU et des médias; en revanche, parmi tous les États voisins, seul le Liban, alors qu’il s’agissait encore d’un État clairement chrétien, les a accueillis et intégrés, pour son grand malheur, d’ailleurs.

Les Palestiniens, au sens des gens du peuple, sont certes des victimes, mais pas celles d’Israël.

Israël est la principale raison de leur présence sur ces terres, car cet État leur offrait une réelle amélioration de leurs conditions de vie. Sans l’État d’Israël, ils seraient simplement des Arabes comme ceux des campagnes de Syrie ou de Libye, où les gentils agents des NU et des ONG ne sont pas autorisés à faire des enquêtes librement (par exemple sur les mutilations génitales féminines, pratiquées au nom du prophète de l’Islam). 

Ils ont été trompés depuis le début. Par exemple, s’ils sont parti en 1948, c’était pour laisser les attaquants arabes «jeter les Juifs à la mer». Bien sûr, pendant la guerre, il y a eu des morts. Il y a toujours des morts pendant les guerres. Et il y avait aussi des «Palestiniens» parmi les attaquants – ces gens ne sont pas des lâches et les Musulmans fervents parmi eux devaient croire, à l’époque comme aujourd’hui, que l’élimination des Juifs est un devoir imposé par Dieu.

Et s’ils sont toujours des réfugiés aujourd’hui, les seuls de toute l’histoire connue à avoir accepter de léguer ce statut à leur descendance, ce n’est pas pour une bête question territoriale ni en raison de difficultés d’entente avec un État démocratique, dont le gouvernement a tenté toutes sortes de politiques au gré des changements de sa majorité et des polémiques publiques auxquelles participent quelque 20% d’Arabes, représentés au Parlement, et d’innombrables mouvements pro-palestiniens.

Le bloc dur, obstiné, constant, dans cette affaire, est chez les Arabes palestiniens. Et si tous les efforts politiques fournis jusqu’à présent sont restés vains, c’est que les visions de ce bloc dur relèvent de convictions plus profondes que celles inspirées par la politique.

Comments

  1. loulou
    January 12th, 2007 | 1:11 pm

    Vous commetez beaucoup d’erreurs, mais je n’en relèverai qu’une seule:

    Ainsi : “Ils ont été trompés depuis le début. Par exemple, s’ils sont parti en 1948, c’était pour laisser les attaquants arabes «jeter les Juifs à la mer».”.

    Je vous rappelle juste au passage que l’exode de 700 à 800 000 palestiniens en 1948 est le fruit d’une politique planifiée visant à vider le territoire de sa composante arabe. Pour plus d’information : http://www.palestineremembered.com/Acre/Palestine-Remembered/Story412.html

    [AJM: Je ne trouve aucun élément de preuve valable sur ce site. Il n'y a que des affirmations gratuites et quelques interviews de Musulmans, qui ont tout intérêt à mentir: cela les met à l'abri des éléments fanatiques de leur société ou de leur clan et cela leur vaut des bons points dans leur paradis musulman. La parole d'un Musulman n'a donc strictement aucune valeur pour un non-Musulman, en tout cas dès lors que sa communauté ou sa religion est impliquée. En outre, il n'est pas crédible que les immigrants aient pu mettre sur pied une telle opération à trois ans seulement de la fin de l'enfer nazi. Mais je suppose que vous contestez l'holocauste, aussi? Ensuite, d'un point de vue froidement politique, il n'aurait pas été nécessaire de prendre un tel risque vis-à-vis de la moralité et de l'opinion publique (en Israël aussi, ou affirmez-vous que tous les Israéliens étaient complices?), car le territoire à disposition était largement suffisant pour éviter une mesure aussi déplaisante. Enfin, si l'État d'Israël était capable d'organiser de telles épurations ethniques, pourquoi diable y trouverait-on tant d'Arabes, et jusque dans son parlement (et même à son cabinet gouvernemental), alors que les dirigeants palestiniens, en revanche, sont si friands de territoires judenrein?]

    Je pourrais également vous infliger les dizaines de résolutions de l’ONU qu’Israël ne respecte pas, mais je me contenterai de celle-ci, adoptée en 1974:

    [AJM: Vous pouvez en effet faire valoir de nombreuses résolutions onusiennes. C'est que l'État d'Israël n'y représente une seule voix, tandis que les États dirigés par des Musulmans peuvent y réunir des dizaines de voix. Et, jusqu'à la fin des années 1970, ils s'entendaient tous parfaitement sur la nécessité d'éliminer Israël. Ouvertement. Ensuite, les choses sont un tout petit peu plus compliquées, mais le fait reste que les Nations unies donnent systématiquement des majorités automatiques aux ennemis d'Israël. Les choses seraient différentes si les Nations unies réservaient le droit de vote aux États pleinement démocratiques. Mais comme cette institution accepte n'importe quel État, même dans ses commissions et conseils dédiés à la défense des droits de l'homme, elle n'a de crédibilité en la matière qu'auprès de gens très mal informés et de propagandistes, justement.]

    Assemblée générale des Nations unies 22 novembre 1974

    L’Assemblée générale,

    Ayant examiné la question de Palestine,

    Ayant entendu la déclaration de l’Organisation de 1ibération de la Palestine, représentant du peuple palestinien,

    Ayant également entendu d’autres déclarations faites au cours du débat,

    Gravement préoccupée par le fait qu’aucune solution juste n’a encore été trouvée pour le problème de Palestine et reconnaissant que ce problème continue de mettre en danger la paix et la sécurité internationales,

    Reconnaissant que le peuple palestinien doit jouir du droit à l’autodétermination conformément à la Charte des Nations unies

    Exprimant sa grave préoccupation devant le fait que le peuple palestinien a été empêché de jouir ses droits inaliénables, en particulier de son droit à l’autodétermination,

    S’inspirant des buts et principes de la Charte,

    Rappelant ses résolutions pertinentes qui affirment le droit du peuple palestinien à l’autodétermination

    1. Réaffirrne les droits inaliénables du peuple palestinien en Palestine, Y compris :

    (a) Le droit à l’autodétermination sans ingérence extérieure ;

    (b) Le droit à l’indépendance et à la souveraineté nationales ;

    2. Réaffirme également le droit inaliénable des Palestiniens de retourner dans leurs foyers

    et vers leurs biens d’où ils ont été déplacés et déracinés, et demande leur retour ;

    3 . Souligne que le respect total et la réalisation de ces droits inaliénables du Peuple palestinien sont indispensables au règlement de la question de Palestine ;

    4. Reconnaît que le peuple palestinien est une partie principale pour l’établissement d’une paix juste et durable au Moyen-Orient ;

    5. Reconnaît en outre le droit du peuple palestinien de recouvrer ses droits par tous les moyens conformément aux buts et principe de la Charte des Nations unies ;

    6. Fait appel à tous les États et organisations internationales pour qu’ils aident le peuple palestinien dans sa lutte pour recouvrer ses droits, conformément à la Charte ;

    7. Prie le secrétaire général d’établir les Contacts avec l’Organisation de Libération de la Palestine au sujet de toutes les affaires intéressant la question de Palestine ;

    8. Prie le- secrétaire général de faire rapport à l’Assemblée générale, lors de sa trentième session, sur 1’application de la présente résolution

    9. Décide d’inscrire la question intitulée « Question de Palestine » à l’ordre du jour provisoire de sa trentième session.

    Israéliens et Palestiniens ont le droit de vivre en paix dans leurs état respectifs. Toute violence est condamnable, celle du Hamas comme celle de l’Etat d’Israël. Mais peut-être cette vision simple ne satisfait pas vos lubies islamophobes?

    [AJM: Personne n'a de lubies sur un tel sujet. Je suis formel: l'idéologie de l'Islam des textes, celui qui fait loi, littéralement, celui que connaissent et utilisent les Musulmans puissants, encourage et sanctifie le mensonge, le terrorisme, le meurtre de masse, les pillages et toutes sortes de malversations, contre les Musulmans aussi, dès lors que ces actes sont censés profiter à l'Islam. Et cela permet d'expliquer aisément, entre autres, la situation des Arabes palestiniens, sans avoir à supposer qu'une partie de l'humanité est constituée de gens foncièrement malfaisants.]

    Est-ce si compliqué de se réferrer et de se conformer au droit international?

    [AJM: Lequel des pays musulmans fait cela, ne serait-ce qu'au niveau de la reconnaissance des droits de l'homme?]

  2. January 12th, 2007 | 10:10 pm

    LouLou is walking into the treacherous known Quicksand of the Middle East ……..

    Bringing Links that in fact show nothing factual …. not a single valuable proof of anything that brings reality neither any Truth

    Will-O’-The-Wisp — also called ignis fatuus [Latin for "silly fire"]: a mysterious light that moves away as one approaches it, luring one who follows it toward peril or destruction

    A particularly pernicious will-o’-the-wisp lures the gullible like LouLou, into the morass of Palestinians wanting to live in Peace, being peaceful and only freedom fighters – But freedom Fighters don’t become terrorists and even murder their very own – NO They are simply Terrorists.

    Left to itself, this “silly light” would flicker out were it not refueled with suppositions that there is something Israel or anyone else can do to make the Arabs willing to live in peace with Jews / Christians – or even in peace with it’s very own Muslims.

    As surely LouLou would insist
    Israel MUST concede ALL or yield more . . . give more while being attacked . . . and when that does not work give more still . . .
    Palestinian Terror doesn’t exist in his eyes ……….

    All that is needed to keep rushing after this will-o’-the-wisp is the resolve to ignore the amply demonstrated truth that to the Arab it is permanently insufferable that Israel should exist in even the tiniest space or most degraded condition.

    Arabs/Muslims and Peace ?
    Days before meeting with U.S. Secretary of State Condoleezza Rice, PA
    Chairman Mahmoud Abbas stated that it is legitimate to kill Israelis and that arms not be used against Palestinians.

    No. These weren’t remarks pieced together from fragmentary reports from a secret meeting of Abbas’ select inner circle held behind closed door.

    Abbas said it at the annual rally of Fatah in Ramallah covered by the international press corps.

    He said that “we have a legitimate right to direct our guns against the
    Israeli occupation. It is forbidden to use these guns against Palestinians.”

    There is only one meaning to the phrase “direct our guns against the Israeli
    occupation” – and it has nothing to do with performing fancy rifle drill team exercises at protest rallies.

    “Direct our guns against the Israeli occupation” means killing Israelis.

    By the same token, there is a singular meaning to Mr. Abbas’ admonition that
    “it is forbidden to use these guns against Palestinians,” and that is that
    he has absolutely no intention to use lethal force against Hamas or any
    other Palestinian gunmen in order to fulfill the long list of security
    obligations that the Palestinians have yet to honor if that’s what it takes
    to do it.

    “Moderate”, “man of peace”, Mahmoud Abbas, whose supporters just received a
    generous supply of some seven thousand assault rifles from America, makes no
    bones that he believes it is legitimate to use these weapons to kill
    Israelis – not to fight Palestinian “enemies of peace”.

    In a normal world such remarks would ignite a diplomatic firestorm

    World Leaders
    should be warning Abbas that he may not even be included in the itinerary if
    he cannot commit in advance to the wording of a clear and unequivocal
    declaration in Arabic that he will read at their joint press conference
    rejecting the legitimacy of the use of force against Israel – regardless of
    the circumstances or its efficacy (Mr. Abbas generously opposes terror
    Attacks if they are not effective).

    Remember this LouLou:

    From Clandestine Army to Guardians of Terror: The Palestinian Security Forces and the Second Intifada by Dr. Gal Luft
    http://israelbehindthenews.com/Archives/Aug-01-03.htm#ploarmy

    Facts that cannot be ignored
    A History of Terrorism in Israel
    http://lindasog.com/public/terrorvictims.htm

    STOP TERRORISM, the most large list of Islamic terrorists attacks
    http://www.almidfarah.fanspace.com/islamic_terr_even.htm

    Palestinian Weapons and Production & Smuggling
    http://www.weaponsurvey.com

    Does any one really believes that any Sovereign State would tolerate being attacked for over 70 years – because Islam and None States seeks the destruction of Their state ?

    Without assuring their people’s defense ?

    NO LouLou – Only Jews are supposed to die and go to the grave – and people like YOU get terrible upset suddenly when Jews decide to defend themselves for their survival and not agree to accept a Holocaust within their very own land.

    Terrorism has been defined throughout the international community as a crime against humanity. As such, the State of Israel not only has the right but also the obligation to do everything in its power to lessen the impact and scope of terrorism on the citizens of Israel.

    One passive means is partially the security wall:
    http://www.seamzone.mod.gov.il/Pages/ENG/default.htm

    The Peace Process Delusion inspires demands that “both sides exercise utmost restraint”. Deliberately placing Terrorists on an equal pedestal as Sovereign States

    Obviously, terrorists and their sponsors will not thereby be induced to restraint, so these are really demands that Israel should not respond when its citizens are murdered or threatened. The correct response is to admonish the murderers that the slaughter will not advance their “rightful aspirations” or their “just cause” — as though that were the prime defect of the slaughters.

    But the “aspiration” and the “cause” are simply to kill Jews along the way to killing Israel.
    Official spokesmen for the Arabs and Iranians not only admit but proclaim it, stridently and ferociously.

    Those dancing after the will-o’-the-wisp ignore that inconvenient detail or frivolously dismiss it as mere rhetoric, while they go on rewinding tapes of roadmaps and touching up visions of Two-State-Solutions.

    Some are genuinely if unthinkingly beguiled. Others know well enough that this “silly light” can only lead Israel to the No-State-Dissolution.

    If there are individuals who believe Israel is evil because they believe the reporting of irresponsible or even corrupt news media and equal Truth Benders like The LouLou types of this world, then accurate information might enlighten some of these.

    But accurate information is abhorrent to the bulk.

    For example, in the current actions against terrorism and terrorist-smugglers in Gaza, the Israel Defense Forces (IDF) invited journalists to “embed” and thereby witness what was happening.
    They declined, preferring to invent reports untainted by accuracy, or indolently file PLO propaganda sheets in place of news reports.

    The same PLO propaganda the LouLou’s post vividly all over

    The United Nations was founded to supervise peace and international co-existence and has turned itself into the planet’s Front Office for the war against Israel and the Jews.

    If one were to evaluate the condition of the world according to UN resolutions, it would appear that the country that is No. 100 in size with .0008 percent of the population is the source of all mischief.

    In its struggle against this pernicious entity, the UN invests billions of dollars that might have been put to use for health care, famine relief, education, or even cleaning up some of its own massive internal corruption.

    Israel has been a member for more than half-a-century. In all that time the UN has never given elementary protection to its rights. It has condoned and even encouraged a bloc of member states in their permanent campaign of aggression, terrorism and intent-to-destroy.

    Recently, the UN almost simultaneously decided (a) not to address the genocidal horrors the government of the Sudan is committing against its own citizen and (b) elected the government of the Sudan to membership on the Commission on Human Rights.
    That being done, the UN was free to turn its full vile focus and force on so called by All Muslim States, Israel’s war crimes against tunnels used to smuggle weapons and long-range missiles to terrorists in Gaza.

    Its agency UNRWA turned its 56-year-old refugee camps into bases for recruitment and training of terrorists, and allows the use of UN facilities and equipment in terrorist enterprises. The UN peacekeepers in Lebanon abet incursions into Israel to abduct and murder Israeli soldiers, and Secretary-General Kofi Annan conceals the evidence as long as he can.

    Israel continues to waste its rhetoric, its reputation and its dues on this global epicenter of corruption and Judeophobia.

    In other democracies, there is still a tendency to ignore the scandals, the predominance of brutal dictatorships, the corruption of the secretariat and its employees, the gross misconduct of UN peacekeepers. It is even argued that nations dare not defend themselves or their vital interests without the permission of the UN or, even worse, that they should delegate the defense to the UN itself.

    Where Israel and the Jews are concerned, The UN have established records of unmistakable hostility and malevolent intent. They are members of the Quartet that drew the roadmap appointing themselves arbiters of Israel’s fate.

    The LouLou’s that follow that “silly light” is following a roadmap into the quicksand.

    UNRWA Summer Killing School http://israelbehindthenews.com/Archives/Jul-13-04.htm#Jihad

    Inside UNRWA: Special Investigative Report http://israelbehindthenews.com/Archives/Mar-31-03.htm#UNWRA

    UNWRA accepted millions of dollars FROM TERROR GROUPS http://www.littlegreenfootballs.com/weblog/?entry=13772&only=yes

    Mortar Attacks on Israelis from UN Safe Haven http://www.frontpagemag.com/Articles/Printable.asp?ID=15357

    “We are not fighting so you will offer us something.
    We are fighting to eliminate you.”
    — Hassan Massawi, Hezbollah

    Although the Palestinians, like their Iranian and Hizbullah overlords have consistently stated that their aim is to destroy Israel in stages, The wrold refuse to see the overall picture of their strategy.

    The LouLou’s of this world clap already their fat little fists since it serves Their vile Israel Hate.

    They execute Tali Hatuel and her daughters on the day of the Likud poll and we fail to understand the message. It is not, ‘Get out of Gaza, or else.’ Which in fact did happen,It is, ‘Regardless of what you desire, we will push you out of Gaza as we pushed you out of Lebanon and as we will push you out of the rest of Palestine that you refer to as Israel.

    We do not see news analyses of Palestinian societal derangement that manifests itself in cannibalism.

    We, Israelis, Americans, and indeed all non-fascistic Muslims, constitute the frontline in the war wherever we are.

    It was not US military deployment in Saudi Arabia that precipitated the September 11 attacks anymore than it was the Israeli presence in Lebanon or in Gaza or Judea and Samaria or Jerusalem that precipitated the Palestinian-led jihad against Israel.

    It is our existence that provokes our enemy.

    “Our enemies, the forces of global jihad, be they Palestinian or Jordanian, Saudi, Egyptian, Syrian, Lebanese, Iranian or Iraqi use all the means at their disposal to wage their war against us.

    From their television and radio stations and newspapers they incite for our destruction and feed the world fictions of our own culpability to both strengthen their forces’ will to fight us and weaken our will to defend ourselves.

    “In the UN, the Arab League, the Organization of the Islamic Conference and on countless other international stages they seek to criminalize us for our crime of defending our existence.

    In this they find accomplices among our own self-absorbed elites who are only too happy to blame the war being waged against us on ourselves.

    When the IDF went into action against terrorist bases and nests in Jenin, the doctrine produced the order not to shell or bomb the bases, but to clear them room by room.

    The intent was to avoid casualties among non-combatants in those bases, but the effect was to enable a juvenile terrorist-in-training was able to lure the soldiers into a trap where 23 of them were killed. (That was the real Jenin Massacre, not the fictional one made-up by UN officials and British reporters.) This kind of sacrifice is not required by traditional Jewish ethics, common sense, or the “international humanitarian law” blithely invoked against Israel.

    It is standard practice for Arab terrorists and even soldiers of Arab states to ring themselves with civilians, preferably old women and young children, in part to protect themselves and in part to incur pathetic casualties to exploit for propaganda.

    The ruling in many quarters that this endows the combatants with immunity is itself contrary to the widely misconstrued Geneva Convention. It also contravenes the clear statement in Article 28: “The presence of a protected person [non-combatant] may not be used to render certain points or areas immune from military operations.”

    Israel’s young men in military service and older men called up for reserve duty do not inflict harm on non-combatants when it can possibly be avoided.
    But they are not obligated by any moral law to risk or waste their own lives to accommodate that enemy trick, and NO UN and NO other country has not the right to impose that sacrifice upon them.

    When Israeli soldiers on duty in the Gaza strip were killed in the explosion of a mine, local Arabs seized their body parts to make sport with them, display them in parades, and try to extract ransom for them.

    While their comrades painstakingly searched for and recovered the remains (including those hidden in a UN ambulance), local residents were placed under curfew, and the IDF delivered food and water to their houses.

    Staff Sergeants Alexei Hayat, age 20, of Beersheba, and Rotem Adam, age 21, of Rishon Letzion were on guard duty when one of them helped an old Arab woman to carry her food supply into her house. In the performance of that act, he was fatally shot by a sniper. When his comrade rushed to his aid, he too was killed by the sniper.

    LouLou — A simple man believes anything – A clever man ponders his course.
    – Proverbs

    No man is exempt from saying silly things.
    The mischief is to say them deliberately. — Michel de Montaigne, 1588

  3. MoMo
    January 14th, 2007 | 2:44 pm

    Loulou, c’est drôle tes commentaires ressemblent étrangement à l’argumentation des terroristes gauchistes (ex Ligue marxiste)d’Urgence-Palestine dont la propagande haineuse et antisémite sur les stands dans la rue à Genève ou Lausanne. La bienveillance coupable de certains politiciens verts tel Yvan Rochat époux de Soha Bechara (ex criminelle) qui a ouvert les portes du Hezbolland à la TSR, alors que CNN a toute les peines du monde à se balader seul. Quid du service d’ordre du Hezbollah lors de la manifestation des Verts à Berne en Juillet.
    Sous le couvert d’antisionisme, c’est aujourde’hui au grand jour la haine antisémite qui déferle en Suisse.

  4. Netha
    January 14th, 2007 | 9:29 pm

    MYTHS AND FACTS
    MYTH :

    “The Jews have no claim to the land they call Israel.”

    FACT :

    A common misperception is that all the Jews were forced into the Diaspora by the Romans after the destruction of the Second Temple in Jerusalem in the year 70 C.E. and then, 1,800 years later, suddenly returned to Palestine demanding their country back. In reality, the Jewish people have maintained ties to their historic homeland for more than 3,700 years.
    *
    MYTH :

    “Palestine was always an Arab country.”

    FACT :
    The term “Palestine” is believed to be derived from the Philistines, an Aegean people who, in the 12th Century B.C.E., settled along the Mediterranean coastal plain of what are now Israel and the Gaza Strip. In the second century C.E., after crushing the last Jewish revolt, the Romans first applied the name Palaestina to Judea (the southern portion of what is now called the West Bank) in an attempt to minimize Jewish identification with the land of Israel. The Arabic word “Filastin” is derived from this Latin name.3
    *
    MYTH :

    “The Zionists made no effort to compromise with the Arabs.”

    FACT :
    In 1913, the Zionist leadership recognized the desirability of reaching an agreement with the Arabs. Sami Hochberg, owner of the newspaper, Le-Jeune-Turc, informally represented the Zionists in a meeting with the Cairo-based Decentralization Party and the anti-Ottoman Beirut Reform Society and was able to reach an agreement. This “entente verbale” led to the adoption of a resolution assuring Jews equal rights under a decentralized government. Hochberg also secured an invitation to the First Arab Congress held in Paris in June 1913.

    http://www.jewishvirtuallibrary.org/jsource/myths/mf1.html#b
    by Mitchell G. Bard

  5. Netha
    January 15th, 2007 | 3:19 am

    à Loulou qui réclame un certain retour des “réfugiés” : Combien d’Arabes il y avait-il en 48 et combien voulez-vous faire “retourner” ? Le quadruple.
    Il n’y a pas assez d’hectares ni de pays arabes autour pour en accueillir ? C’est de l’acharnement stupide. Pourquoi là, précisément ? Parmi les méchants Israéliens ? Il fait bon y vivre plutôt qu’en Jordanie (où vivent leurs frères arabes et cousins) par ex. ?

    Et faisons alors retourner les millions de Juifs chassés en quelques jours parfois (et qui ont tout perdu, leurs maisons, leurs biens…) dans les pays arabes.
    940.000 Juifs contraints de quitter ou chassés des pays arabes (lire : Réfugiés juifs des pays arabes, par M. Rahmani). Vous ne le réclamez pas, ça ?

  6. loulou
    January 15th, 2007 | 10:50 am

    “La parole d’un Musulman n’a donc strictement aucune valeur pour un non-Musulman, en tout cas dès lors que sa communauté ou sa religion est impliquée. En outre, il n’est pas crédible que les immigrants aient pu mettre sur pied une telle opération à trois ans seulement de la fin de l’enfer nazi. Mais je suppose que vous contestez l’holocauste, aussi?”

    Vous supposez très mal. Voyez-vous, c’est bien parce que l’Holocauste a pu avoir lieu, ici, en occident (chrétien?)

    [AJM: L'Holocauste procédait d'un projet qui ne prétendait pas être chrétien. Cet amalgame, hélas commun aujourd'hui, dans certains milieux, et dont vous vous faites le vecteur ici, favorise des haines sans fondement.] 

    , que nous avons collectivement une responsabilité quant au respect des conventions de Genève et du droit humanitaire.

    [AJM: Au sens de lois saines, on n'est responsable que de ses propres actes et de ceux sur lesquels on exerçe une influence participative. «Nous» (et notamment les Américains) sommes les vainqueurs des nazis, pas leurs légataires. «Nous» sommes les auteurs des conventions en question. Et je vous rappelle que pendant la Deuxième Guerre mondiale, les troupes explicitement musulmanes ont combattu aux côtés de celles d'Hitler. Ce sont les faits (documents d'époque).] 

    Pour que cela ne se reproduise pas et pour que la logique qui a sous-tendu cette abjection ne puisse plus avoir droit de cité. Qui honore la mémoire des victimes de la Shoah? Ceux qui soutiennent des pratiques et des politiques racistes, coloniales et déshumanisante, ou celles et ceux qui se réferrent au droit international et au respect des conventions de Genève? Au lecteur de juger.

    [AJM: Une nouvelle fois, aucun État musulman, par définition, ne respecte ni le droit international, ni les conventions de Genève.] 

    Second point, il suffit donc qu’un historien, faisant un travail scientifique, soit catégoriser comme “musulman” pour que son travail soit déconsidéré? Voilà une bien curieuse approche de l’Histoire…

    [AJM: Pas son travail, sa parole. La parole d'un Musulman donnée à un non-Musulman (ou à un Musulman d'un autre courant que le sien) n'a absolument aucune valeur. Car le mensonge est, pour chaque Musulman pratiquant, une seconde nature, une habitude invétérée, dictée par la religion au nom à la fois de la survie et de la réussite de l'Islam. Le travail d'un Musulman, en revanche, peut être jugé selon les mêmes critères que tout autre travail. En l'occurrence, le travail en question ne repose sur aucune référence vérifiable; sa valeur est donc à peu près nulle également.]

    Pour la question du nettoyage ethnique ayant eu lieu lors de la création de l’Etat d’Israël, vous pouvez tout aussi bien consulter des historiens “juifs” tel que Benny Morris, Tom Segev ou Ilan Pappé. Mais soit dit entre nous, soit on parle d’Histoire, soit on parle de religion…

    [AJM: Voici un article faisant amplement référence à des sources d'époque.] 

    Concernant les accusations d’antisémitisme : c’est tellement gros!!!! Il suffit ainsi de critiquer l’Etat d’Israël pour sa politique pour se faire traiter d’antisémite? Je suis mort de rire :))

    [AJM: Il y a la manière. Vos interventions laissent une impression générale diabolisant Israël, car vous mêlez des affirmations systématiquement infondées de crimes abominables (notamment épuration ethnique planifiée) à des preuves de culpabilités bénignes en comparaison (non-respect de résolutions onusiennes). Par ailleurs, vous exagérez la victimisation des Arabes palestiniens, notamment en omettant toutes les conséquences de leurs propres choix. Cette tactique a toujours été celles des semeurs de haine. Et la haine contre la principale communauté de Juifs de la planète peut fort bien être confondue avec l'antisémitisme au sens le plus répandu de ce terme. Êtes-vous bien sûr de ne pas être antisémite?]

    For Gabrielle Goldwater : you seem to be a tennager.

    [AJM: Actually, Gabrielle, as a young child, was a Holocaust survivor.]

    Please grow up a little bit, read books and visit the occupied territories to speak with the oppressed population so as to know what you are talking about. For myself I had pleasure to visit both Israel and Palestine. Talking about gettos and antisemitism worth nothing when one’s support the building of new gettos. See the situation of Qalkylia for exemple. And aslo : I am not and will never be member of the ISM; but I am proud of their work and Rachel Corrie is simply a heroe.

    This is my last communication here. I think that we are both loosing our time. I will not convince you, as you won’t convince me. We are opposed on so many things. Fight for your cause, have pleasure doing it.

  7. January 19th, 2007 | 2:51 pm

    Bonjour MoMo, tu sembles bien me connaître, félicitation! Peux-tu néanmoins être explicite sur ma bienveillance coupable. A te lire ce n’est pas clair. Quand à la haine et à l’antisémitisme d’Urgence Palestine, tu devrais faire le double effort de donner des éléments concrets à tes arguments et de déposer, le cas échéant, plainte. Car, fort heureusment, l’antisémitisme et la haine, particulièrement dans l’espace public, sont des délis punis par la loi… que Blocher et l’UDC souhaitent d’ailleurs abolir.

    [AJM: En attendant le retour de MoMo, permettez-moi de faire les présentations. Yvan Rochat est (aussi) le compagnon tout consentant de Soha Bechara, communiste, terroriste, meurtrière ratée, alliée du Hezbollah et fière de l'être (et accessoirement perle rare de la TSR). Cela fait d'Yvan Rochat, en quelque sorte, un double vert de rouge (bonjour les dégâts), qui espère devenir un politicien sur cette base. Et cela démontre à loisir, à tout esprit sainement normal, le bien fondé des propos de MoMo.]

  8. Yvan
    January 20th, 2007 | 1:20 pm

    Bien, après le désuet délit de sale gueule, je vois que vous revisiter le genre en réactualisant celui de “sale épouse”…

    [AJM: Pourquoi ces guillemets? Ici, ces termes ne sont que les vôtres. Les miens consistent à rappeler que Soha Bechara a préparé un assassinat politique, s'est introduit par la ruse et le mensonge au coeur d'une famille dans le but d'en tuer le père, qu'elle a effectivement tenté de le faire en tirant deux balles à bout portant sur sa poitrine. Et elle a fait cela avant, selon ses propres termes, prononcés devant une caméra de télévision, qu'elle ou sa famille ait eu a se plaindre d'une atteinte à leur intégrité. En outre, votre chère épouse, loin de regretter ce geste meurtrier et raté (car l'homme a survécu), s'en vante à qui veut l'entendre, jusque sur les ondes du principal média audiovisuel de la région. Et une personne, voyez-vous, qui tue ou tente de tuer, de manière préméditée, à froid, sans avoir souffert dans sa chair ni dans son coeur, mais seulement dans ses convictions politiques, et qui ne s'en repent pas, est un ou une terroriste jusqu'à preuve du contraire. Et je trouve absolument scandaleux que ce personnage soit toléré dans ce pays et je serais très heureux de défendre cette opinion devant n'importe quelle justice.] 

    la grande classe! On dirait d’ailleur du Arnaud de Montebourg avec lequel vous semblez partager la grande gueule, la superficialité dans l’argumentation et la forme des idées… au carré.

    [AJM: Je vous rappelle que ce Montebourg est autrement plus proche de vous que de moi, politiquement.]

    Ceci dit vous ne répondez pas à ma question,

    [AJM: Évidemment, vous ne me l'avez pas posée. Vous vous adressiez à MoMo.] 

    vous qui plus haut vous prévalez de principes tels que: “Au sens de lois saines, on n’est responsable que de ses propres actes et de ceux sur lesquels on exerçe une influence participative” n’êtes pas capable d’argumenter à propos de ma bienveillance coupable qu’en disant “parce que vous êtes le mari de…”.

    [AJM: Je n'ai pas, moi, parlé de bienveillance coupable, mais je vous juge coupable tout de même, en effet, de par le simple fait que vous ayiez épousé Soha Bechara la connaissant. D'une part, en l'épousant, vous lui confériez un statut de respectabilité dont j'ai la certitude que seule une très faible minorité de Suisses auraient consenti à lui octroyer, s'ils avaient eu le choix. D'autre part, votre position d'homme politique ajoute un aspect particulier à la chose. Vous prétendez représenter vos concitoyens, ce qui autorise à porter un regard plus circonspect et interrogateur sur vos relations personnelles. Le fait de choisir pour épouse une meurtrière politique non repentie a de quoi vous rendre fortement suspect sur la scène politique.]

    Petit rappel historique au passage, les génocidaires du Rwanda contemporain à la Turquie ottomane se sont largement vautrés dans le délit du mariage coupable… mauvaise pioche AJM!

    [AJM: Mauvaise machette, vouliez-vous dire? Les rappels historiques sont certes une excellente chose, mais à condition d'offrir un rapport avec la situation étudiée. Pourquoi diable allez-vous chercher l'exemple d'un génocide, de plusieurs centaines de milliers de personnes, à des milliers de kilomètres d'ici, sans aucun lien (connu) avec le communisme, l'islamisme ou votre femme pour illustrer votre cas personnel ou ma vision de celui-ci? Même si vous aviez l'impression que je rêve de vous assassiner, ce qui n'est pas le cas, rassurez-vous, je ne vois pas en quoi cette perspective serait éclairée par les massacres du Rwanda? Ni par ceux des Musulmans turcs, d'ailleurs.]

    Quant aux qualificatifs concernant ma femme certains sont un peu vrai (communiste), idiot (meutrière ratée), superficiel (alliée du Hezbollah) et franchement… inqualifiable pour “terroriste”. En effet, soit on sait que quelqu’un est terroriste, comme vous le dites et c’est une chose très grave. La justice doit donc être saisie car l’Etat a pour mission de lutter contre le terrorisme, soit on dit cela en l’air et la justice doit également être saisie, la diffamation étant un délit.

    [AJM: Elle a déjà été condamnée et a purgé sa peine pour ce crime. Je ne vais donc certainement pas chercher à la faire poursuivre par la justice à ce titre. Mais, comme elle semble estimer que ce geste était justifié, il faut craindre qu'elle ne récidive et je pense qu'il est indispensable que cet aspect de sa personnalité (mensonge systématique, meurtre prémédité pour des motifs politiques) soit largement connu autour d'elle, et ce d'autant plus qu'elle vit avec vous, un homme politique.]

    Enfin, félicitation pour le jeu de mots “un double vert de rouge (bonjour les dégâts)”… c’est du Prévert?

    [AJM: Non.]

  9. January 23rd, 2007 | 9:51 am

    Reprenons par ordre… vous dites:”Soha Bechara a préparé un assassinat politique, s’est introduit par la ruse et le mensonge au coeur d’une famille dans le but d’en tuer le père” Est-ce par paresse, par ignorance ou par désinformation que vous omettez de dire qui est ce père de famille (père de famille n’est pas un critère très informatif pour parler de quelqu’un, que diriez-vous si parlant de Saddam Hussein, on s’en tenait à dire qu’il était un père et un grand-père…) Car en fait il y a beaucoup à dire sur lui, sa milice l’ALS et l’armée israélienme qui tous trois firent régner la terreur(grâce entre autre au sinistre camp de Khiam créé en 1985 et visité pour la première par le CICR seulement en 1995) au sud du Liban (ou 120.000 habitants furent explusés ou durent fuire)pendant deux décennies.

    [AJM: Il y aurait sans doute beaucoup à dire aussi sur les raisons pour lesquelles Israël s'est impliqué au Liban: http://ajm.ch/wordpress/?p=380]

    En outre, concernant votre pseudo-définition du terroriste: “une personne, voyez-vous, qui tue ou tente de tuer, de manière préméditée, à froid, sans avoir souffert dans sa chair ni dans son coeur, mais seulement dans ses convictions politiques, et qui ne s’en repent pas…” Je note que vous excluez de votre définition toute notion de répendre la terreur auprès des civiles , je le comprends car cela vous permet de dédouaner “le père de famille” (Antoine Lahad) mais c’est néanmoins intellectuellement très faible.

    [AJM: C'est un peu faible, en effet, je vous l'accorde. Lahad était alors un militaire en exercice et il n'est pas possible, à mon avis aussi, de parler de terrorisme lorsqu'on s'attaque à un soldat en exercice. Mais l'attaque avait lieu chez lui, dans son cadre familial, soit dans un environnement aussi civil que possible.]

    Ce d’autant plus que vous êtes péremptoire sur l’absence de souffrance de Soha Béchara, ce qui est ni plus ni moins du foutage de gueule lorsque l’on parle d’une personne qui par patriotisme a soigné pour la Croix-Rouge libanaise les blessés de tous bords de la guerre civile à Beyrouth et face à la volonté de l’ASL de démembrer son pays fut prête à sacrifier sa vie.

    [AJM: C'est votre femme qui l'affirme. Elle a décidé d'agir avant de souffrir. Et si elle a risqué sa vie, en effet, c'était pour tuer, pas pour soigner. Ce sont les faits.]

    A propos d’Arnaud de Montebourg: ne soyez pas sot! 1.Vous ne connaissez rien de mes opinions politiques 2.Mon commentaire visait votre méthode, bien qu’en y réfléchissant AdM s’en est pris au mari de SR en croyant faire une plaisanterie puis s’est excusé face au mauvais goût de sa sortie… je pense que vous n’en êtes pas capable.

    [AJM: Montebourg dénigrait le compagnon de Royal par une insinuation; je ne parle que de faits. Montebourg faisait une plaisanterie; je suis sérieux. Le compagnon de Royal n'est pas un assassin politique, votre femme si. La remarque de Montebourg était stupide et n'apportait aucun élément éclairant; la mienne permet de très bien élucider un aspect crucial de vos opinions politiques.]

    Je serais donc un politicien suspect à cause de ma femme… voilà qui va en faire frémir plus d’un lorsque je prendrai la parole pour parler du budget municipal de ma commune, ou m’insurgerai contre un nouveau parking voire quand je défendrai des places de crèche en plus, un soutien aux ASM ou encore le maintien de la ligne 52… Etes-vous conscient d’être ridicule? Ce d’autant plus que pour votre information mon mariage est fait d’amour et non de transactions en vue d’un quelconque respectabilité.

    [AJM: Les raisons de votre mariage ne regardent que vous. Le fait est simplement que la personne avec laquelle vous vivez a commis certains actes, qu'elle s'en vante fort bruyamment, qu'elle a appartenu à un parti communiste, qu'elle passe volontiers pour un contact privilégié avec le Hezbollah libanais. Votre femme n'est pas une simple mère de famille, elle est impliquée politiquement et cela vous marque, que vous l'admettiez ou non.]

    Quant aux génocides, soit je m’exprime trop vite, soit vous ne comprenez pas, soit vous ne voulez pas comprendre… je reprends donc simplement: vous avez des arguments (“coupable parce que marié à”) qui furent entre autre ceux utilisés par les génocidaires du siècle précédent pour mener à bien leurs entreprises criminels. Ainsi, quand on voit des arguments utilisés par des criminels de masse ont peut se poser si tout cela repose sur une réflexion saine (puisque vous aimez bien ce mot). A ce sujet et en passant, pourquoi parlez vous de la religion des turcs (musulmans) et pas de celle des habitants du Rwanda (chrétiens) auriez-vous un léger préjugé, une légère gêne?

    [AJM: Si le fait que des criminels de masse ont utilisé certains arguments pouvait être utilisé comme vous le faites, tous les socialistes pourraient être accusés d'être des adeptes du nazisme. Ce n'est qu'un sophisme. Et que je sache, les massacres rwandais n'étaient pas motivés par les appels à la haine et à la guerre à outrance lancés des années durant par le rabbin Jeshua, qui aurait lui-même décapité des gens, fait assassiner des opposants politiques et mené des dizaines de campagnes militaires, souvent terroristes (attaques au petit matin sans prévenir)?]

    Enfin, parlant de ma femme:”Elle a déjà été condamnée et a purgé sa peine pour ce crime”, pour votre information l’ALS qui contrôlait avec les israéliens le camp de Khiam ne procédait à aucun jugement et donc aucune condamnation. Ce n’était pas une prison mais un camp on n’y purgeait aucune peine mais on y croupissait aussi longtemps que le souhaitaient les tortionnaires. A moins bien sûr que vous estimiez que les trois premiers mois passé à Khiam à être interrogé quotidiennement à coups de fouet, décharges électriques, tabassages, et violences psychologiques à cacartère sexuel soient l’équivalent d’un procès.”

    [AJM: Ceci est la version des faits d'une personne, votre femme, dont nous savons qu'elle ment avec beaucoup d'aisance, et de membres du Hezbollah. Nous savons d'autre part que tous les Musulmans sont encouragés à mentir de la même manière. Je ne sais pas s'il sera jamais possible de reconstituer les faits, mais il est certain que les témoignages dont vous parlez ne valent rien.]

  10. January 23rd, 2007 | 4:13 pm

    Une opinion
    j’interromps
    Voyons voir…
    “Lahad était alors un militaire (…)Mais l’attaque avait lieu chez lui, dans son cadre familial, soit dans un environnement aussi civil que possible.”
    Ce bon père de famille était l’homme le plus protégé du sud-Liban parce qu’il en était le “Pétain”.
    Sa maison était gardée par des dizaines de militaires en arme soit un environnement absolument pas civil et donc
    militaire.

    [AJM: Quel type d'activité militaire, outre sa tentative d'assassinat, votre femme allait-elle pratiquer chez lui, déjà?]

    “La remarque de Montebourg était stupide et n’apportait aucun élément éclairant; la mienne permet de très bien élucider un aspect crucial de vos opinions politiques.”
    De quelles opinions politiques parlez-vous? vous n’en citez aucune!

    [AJM: Ce n'est pas la peine. Vous nous renseignez généreusement. Lahad = Pétain; l'armée israélienne fait régner la terreur; l'ASL voulait démembrer le Liban, était composé de tortionnaires. Tout cela signale beaucoup de sympathie pour la propagande pro-Hezbollah.)

    "Les raisons de votre mariage ne regardent que vous"
    Alors pourquoi parlez-vous de mon mariage? Pourquoi dites-vous qu'il fut l'occasion de conquérir une respectabilité? Vous décidément inconséquent!

    [AJM: Votre femme y gagnait une certaine respectabilité à Genève. C'est un simple fait. Autres faits: en l'épousant, vous approuviez officiellement son parcours. Vous vous présentiez aux yeux de l'électorat comme celui qui vit avec une femme qui a commis un assassinat politique soutenu par un parti politique (communiste) alors allié des islamistes et qui en est fière. Et qui entretient d'excellent contacts avec un groupe terroriste islamiste. Autant de faits. Qui se soucie de vos raisons?]

    “Elle (votre femme) est impliquée politiquement et cela vous marque que vous l’admettiez ou non.”
    Sur quoi vous basez-vous pour dire cela? m’avez-vous questionné sur ce sujet? Non. La vérité est que vous vous excitez tout seul sans avoir le courage de posez des questions qui pourrait remettre en cause vos idées.

    [AJM: Très bien. Désapprouvez-vous l'action de votre femme? Condamnez-vous le parti communiste libanais, qui l'a encouragée et soutenue? Condamnez-vous son père, qui semble avoir fait son éducation politique? Avez-vous entrepris quelque chose pour lui faire abandonner ses relations avec le Hezbollah? Condamnez-vous le Hezbollah? Pourquoi?

    "Et que je sache, les massacres rwandais n’étaient pas motivés par les appels à la haine et à la guerre à outrance lancés des années durant par le rabbin Jeshua"
    Effectivement Jésus (rabbin Jeshua) n'y est pour rien. Néanmoins permettez-moi de vous demander de citer la sourate où il est dit qu'il faut massacrer les arméniens. Votre argumentation est à côté du sujet car le génocide arménien fut perpétré pour des raisons essentiellement nationalistes et non religieuses. Votre réaction est également inutilement agressive car au Rwanda ce sont des chrétiens qui s'en sont pris à d'autres. Tout cela n'ayant bien évidemment que peu d'importance au regard du désastre humain que cela représente.

    [AJM: Les sourates les plus fréquemment citées dans le but de massacrer des non-Musulmans sont explicitées ici: http://ajm.ch/wordpress/?p=41. Bien sûr, il y a toujours aussi des motifs politiques à faire valoir: http://precaution.ch/wp/?p=230]

    “Ceci est la version des faits d’une personne, votre femme, dont nous savons qu’elle ment avec beaucoup d’aisance, et de membres du Hezbollah. Nous savons d’autre part que tous les Musulmans sont encouragés à mentir de la même manière. Je ne sais pas s’il sera jamais possible de reconstituer les faits, mais il est certain que les témoignages dont vous parlez ne valent rien.”
    Etonnant! vous la croyez sur parole plus haut (“C’est votre femme qui l’affirme”) et plus du tout ensuite… cette inconséquence vous perdra!

    [AJM: Encore un sophisme. Je n'ai aucune raison de douter de l'affirmation en question, contrairement à celles qui s'inscrivent clairement dans un discours propagandiste. On ne ment pas simplement pour mentir, mais pour servir certains intérêts. Et les menteurs commettent toujours des erreurs.]

    “les Musulmans sont encouragés à mentir”. Ormis l’imbécillité crasse d’une telle sortie, je ne vois pas en quoi cela concerne ma femme, renseignez-vous avant de l’ouvrir!

    [AJM: Du calme, voyons. Cette déclaration concernait les témoignages de Musulmans qui corroborent les dires de votre femme mentionnés plus haut. Et que savez-vous de l'Islam, au fait?]

    “il est certain que les témoignages dont vous parlez ne valent rien.” Ce dialogue laborieux prend donc fin avec ces dernières paroles, vous y montrez votre visage réel, celui d’un négationiste. Et il est évident que j’interromps immédiatement cet échange qui n’en est pas un puisque rien n’est vrai pour vous en dehors de ce qui vous (ré)conforte.

    [AJM: Je suis navré que vous trouviez cet échange laborieux.]

  11. MoMo
    January 23rd, 2007 | 5:56 pm

    De retour de l’étranger je prends connaissance de ce long et laborieux dialogue de sourd entre M. Yvan Rochat et AJM.
    Je ne vous connais pas mais j’ai découvert grâce à AJM qui vous êtes = Google est un outil merveilleux, n’est-ce pas? Mettez votre nom et vous serez ébahi. Je réponds bien volontiers à vos interrogations qui m’ont amené à mettre un commentaire sur ce site sur le très long échange entre un militant pro palestinien et Gabrielle Goldwater.
    Le Hamas a été classifié comme mouvement terroriste par l’Union Européenne. Je n’ai pas vu sur le site d’Urgence Palestine dont votre épouse semble en faire partie la condamnation des propos du “1er ministre” Hanieyh. Non reconnaissance d’un Etat voisin, approbation et confirmation de l’envoi systématique de roquettes sur la ville de Sdérot. Aucun site stratégique mais des civils vaquant à leurs occupations. Je n’ai pas vu une prise de distance avec ces criminels.
    Je n’ai vu aucun tract ou déclaration condamnant les prêches à Gaza dont les propos haineux et antisémites font le tour du monde. Connectez-vous à you Tube c’est non seulement effarant, mais étonnant pour une religion qui se dit pleine d’amour et de tolérance. Comme nous vivons en Suisse dans un pays démocratique avec des lois nous assistons à un superbe double langage et une diabolisation d’Israel. Or il existe une certaine majorité silencieuse qui a décidé de dénoncer les manipulateurs, les tricheurs et la manière dont ils abusent les journalistes de bonne foi.
    M. Rochat il ne faudrait pas vous sentir visé. AJM est un nouveau Zorro et il a le courage de bien se renseigner et d’animer un blog avec une certaine compétence. Son dialogue avec Philippe sur un autre billet en est la démonstration qu’il est temps de dénoncer les islamistes, leur méfait, leur réseau d’influence. Merci à lui de nous éclairer, vos futurs électeurs devraient savoir pour qui ils votent, vous ne croyez pas ?

  12. Yvan
    January 24th, 2007 | 12:03 am

    Momo,

    [Attaques personnelles faisant référence, entre autres, à des dictateurs communistes auteurs de meurtres de masse et soucieux, selon Rochat, de faire survivre leur culte, sans argumentation, contenu supprimé]

    PS: Quant à Urgence Palestine la rigueure de ces actions (même si elles vous déplaisent)parle pour cette association mais vous, où sont vos condamnations des exactions de l’Etat d’Israel? Cela vous permettrait d’être crédible… à moins que le négationisme vous titille également.

  13. MoMo
    January 24th, 2007 | 5:29 pm

    Aie, Aie M.Yvan Rochat, dès qu’on touche un sujet sensible c’est le style et la technique des gaucho-communistes qui surgit: l’invective, les attaques personnelles, le retournement des arguments, l’accaparement des thèses de l’autre. AJM a peut être raison ce n’est pas seulement des islamistes qu’il faut se méfier mais maintenant s’occuper de dénoncer les Verts infiltrés bien sous tout rapport!

  14. Yvan
    January 25th, 2007 | 1:01 am

    Momo,
    D’attaques personnelles contre AJM, il ne peut y en avoir je ne le connais pas. Ce sont écrits qui sont la cible de ma critique, à tel point qu’il finit par la censurer, bel esprit que voilà!
    Il m’étonne d’ailleur que vous ne sembliez pas vous offusquez des attaques très personnelles d’AJM sur ma vie privée, à savoir mon mariage. Ah! le “deux poids deux mesures” a encore de beaux jours sur ce blog! Tant pis pour la vérité…

    [AJM: Rappelons qu'Yvan Rochat apparaît, en personne, volontairement, dans un reportage de la TSR, la principale chaîne de télévision de sa région, en compagnie de sa femme, Soha Bechara, qui a tenté d'assassiner un homme par traitrise avec l'aide d'un parti communiste, et qui s'en vante comme d'un titre de gloire, et qui fait, dans ledit reportage, figure de personnage principal et de clé, de perle rare, permettant de s'immerger dans l'univers du Hezbollah, cette organisation que l'on dit si secrète. Rappelons aussi que ce reportage fait l'objet d'une plainte auprès de l'AIEP (http://ajm.ch/wordpress/?p=448) pour, notamment:

    • présenter une organisation islamiste, terroriste et totalitariste comme un simple parti politique, armé mais bienveillant, voire bénéfique;
    • donner d’une meurtrière motivée par un calcul politique et non repentie l’image d’une personne plus que respectable; et
    • créer, reprendre à leur compte ou laisser sans contre-argumentation digne de ce nom une impression générale et un catalogue d’arguments incitant le public, d’une part, à condamner Israël de manière unilatérale, ce qui favorise la montée d’un antisémitisme moderne dans notre pays et, d’autre part, à considérer les méthodes de terroristes comme acceptables, sinon justifiées, et à croire, à tort, que la société islamique fondamentaliste prônée par le Hezbollah est compatible avec le mode de vie occidental.

    Alors, question de vie privée ou déclaration d'intention politique sciemment décidée? Aux (é)lecteurs/trices de juger.]