Alain Jean-Mairet » Gone fishing
Compte TwitterAccueil

Gone fishing

Comments

  1. semper
    July 26th, 2008 | 12:35 pm

    Suggestions futures si un pêcheur de saumons ne l’avait pas déjà en mire passée ou future :
    Campbell River. Que de l’ours noir. Malgré l’exploitation forestière, l’île est une splendeur de nature brute.

  2. geneviève
    July 30th, 2008 | 8:53 pm

    snif !
    QUAND allez-vous revenir de la pêche ?
    je trouve ma messagerie un peu vide ces derniers jours …
    geneviève

  3. madimaxi
    July 30th, 2008 | 11:13 pm

    Patience, Geneviève. Rien de mieux que la pêche pour entendre la voix de la carpe nous rafraîchissant les idées. Bonnes vacances AJM. Que la première bouchée de votre poisson fraîchement pêché vous régale… et que la dernière vous étouffe. Ceci afin de vous rappeler que vous attendons bouche bée la suite de vos comptes-rendus et réflexions.

  4. fingers
    July 31st, 2008 | 5:36 pm

    cher ajm :

    Petit détail agaçant : l’accès au site ajm.ch est d’une lenteur absolument insupportable. Au minimum de 10 secondes, il faut parfois presque attendre 30 secondes sinon plus…

    …hum, bon, c’est vrai, je n’ai pas chronométré mais le temps d’accès et d’affichage de la page dépasse le seuil psychologique d’attente communément toléré sur le web.

    Notre connexion est, sans faire des étincelles, tout-à-fait acceptable et je doute qu’elle soit à l’origine de cette lenteur éprouvante.

    Enfin bon, c’était juste une remarque en passant…

    AJM: Oui, j’ai vu. Je regrette.

  5. August 1st, 2008 | 8:25 am

    Les carpes me disent que rien n’empêchera la déchéance de l’Europe – les gens susceptibles de changer cette issue ont trop attendu. Et les saumons non plus ne distinguent aucun cap précis qui permettrait de traverser les prochaines décennies la tête haute. Ce sera la tempête – les rivières sortiront de leur lit, les vents souffleront dans toutes les directions et ce seront des décisions instinctives, intuitives, beaucoup plus que des stratégies, des politiques et des idéologies qui sauveront, ou pas, les gens pris dans la tourmente. 

    Je recommande donc à ceux qui veulent m’écouter de revenir sur eux-mêmes, de se préparer à devoir utiliser toujours plus souvent et plus intensément leur conscience et leur courage. Et la seule action concrète, la seule culture qui me semble valoir qu’on la promeuve est d’encourager les gens à s’aimer, à faire des enfants, à les aimer, à se promettre, à se fixer comme objectif primordial de leur donner des chances meilleures que celles dont nous disposons aujourd’hui. Il faut miser au maximum sur l’avenir. 

    Ce blog est terminé. Les commentaires ne seront plus publiés.