Alain Jean-Mairet » Perles du Coran. «La preuve»
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Perles du Coran. «La preuve»

Oui, je sais, l’exercice est si mal vu. Mais il faudra bien tout de même, pour nous débarrasser de ce fléau, que le Coran soit connu et reconnu, surtout par les Musulmans, pour ce qu’il est: une supercherie haineuse. Alors, quand j’aurai dix minutes, je présenterai rapidement un élément du Coran, en passant. Je me base essentiellement, ici, sur la toute récente version français-arabe dans l’ordre chronologique de Sami Awad Aldeeb Abu-Sahlieh, un compatriote d’origine palestinienne (mais on peut très bien aussi se référer à la version hautement officielle de l’UOIF).

Je complète simplement par quelques précisions qui me paraissent utiles. Ici, par exemple, je remplace «gens du livre» par «Juifs et Chrétiens» et «associateurs» par «croyants non monothéistes» et je restitue les termes arabes originaux là où le fait de les traduire me semble appauvrir le sens de l’ouvrage tel qu’il est perçu par un Musulman croyant (Dieu – Allah; prière – salat; aumône – zakat). Les modifications sont signalées par des crochets. Ah, et je supprime les «Au nom [d'Allah], le Clément, le Miséricordieux» qui chapeautent systématiquement toutes les sourates (sauf une).

Voici, donc, l’intégralité de la sourate 98 (sur un total de 114), intitulée «La preuve»:

Ceux qui ont mécru parmi les [Juifs et les Chrétiens], ainsi que les [croyants non monothéistes], ne seront affranchis de leur culte que lorsque la preuve leur viendra:

Un envoyé de la part [d'Allah] qui récite des versets purifiés, dans lesquels il y a des écrit élevés.

Ceux auxquels le livre fut donné ne se sont séparés qu’après que la preuve leur fut venue. Il ne leur a été ordonné, cependant, que d’adorer Dieu, en lui vouant la religion, d’accomplir la [salat] et de donner la [zakat]. Voilà la religion élevée.

Ceux qui ont mécru parmi les [Juifs et les Chrétiens], ainsi que les [croyants non monothéistes], iront au feu de la géhenne. Ils y resteront éternellement. Ceux-là sont les pires de la création.

Ceux qui ont cru et ont fait les oeuvres vertueuses, ceux-là sont les meilleurs de la création.

Leur rétribution auprès [d'Allah] sera les jardins d’Éden, sous lesquels courent les rivières. Ils y seront éternellement, à jamais. [Allah] les agrée, et ils l’agréent. Voilà pour celui qui redoute son Seigneur.

Voir aussi, notamment:
«Dialogue» avec Hani Ramadan
Petit défi aux islamologues amateurs
La paix des fourbes

Comments

  1. soniapancer
    June 18th, 2008 | 3:42 am

    pourquoi l’émission du dimanche matin sur antene 2 ne parle jamais des sourates  qui  prouvent que l’Islam ne tolére pas les juifs et les chretiens?
    ces emissions afirment qu’il ne peut y avoir que tolérance et bonne entente entre les religions
    alors est ce que les traductions sont fausses?
    est ce qu(il y a 2 Islams?
    qui croire? je ne comprens plus rien.

    AJM: Il y a l’Islam des textes et il y a ce que les gens veulent croire ou faire croire. L’Islam des textes est une abomination, comme le montrent bien les consensus des juristes classiques sur les pires aspects de cette religion (jihad, dhimma, houdoud, esclavage). Le reste est très volatile: pour le Musulman croyant, la partie orale doit essentiellement servir à faire progresser l’Islam — le contenu des paroles compte mille fois moins que leur effet à cet égard.

    Mais pour savoir ce que la pratique de la religion musulmane apporte vraiment, il faut observer son effet sur le pouvoir, les autorités, la législation. Et l’on voit alors que plus il y a de Musulmans pratiquants dans une communauté donnée, plus l’Islam y est défini par ses textes. Quoi qu’on en dise par ailleurs. Voir aussi par exemple: http://precaution.ch/wp/?p=344

  2. October 28th, 2010 | 4:31 am

    [...] des gens qui croient et des gens qui mécroient, et ces derniers, pour le coran, sont les pires de la création. Celui qui veut exercer tout de même son libre arbitre à cet égard, se range donc, selon la [...]

  3. October 30th, 2010 | 5:06 am

    [...] [...]