Alain Jean-Mairet » Les amis suisses du martyre islamiste
Coordonnées de l'auteurGuide politiquement incorrect de l'IslamComment vaincre l'Islam démocratiquementAccueil

Les amis suisses du martyre islamiste

Le collectif genevois Urgence Palestine organise tout au long des mois d’avril et mai une série d’événements à l’occasion du 60e anniversaire de la création de l’État d’Israël (qualifiée de Nakba, catastrophe). On pourra bien sûr y découvrir tout l’éventail de la pensée palestinienne, des théories du post-colonialisme à celles du martyre meurtrier en passant par le conflit de l’eau, la défense des droits de la minorité arabe en Israël (représentée au Parlement israélien, soit dit en passant), de la lenteur de la création d’un État palestinien judenrein et bien sûr des horreurs de l’occupation israélienne.

On pourra aussi y voir Jean Ziegler, d’ailleurs, lors d’une table ronde intitulée de manière très neutre «Palestine colonisée, peuple dépossédé».

Mais, parmi ces énormités devenues banales, la seule chose  qui puisse faire un sujet dans la presse normale est la présence d’un certain Azzam Tamimi, défenseur du «droit» des Palestiniens de commettre des attentats suicide à la bombe. Et de préciser, histoire de bien dédouaner nos braves autorités, que

Ni les autorités genevoises ni Berne n’ont été averties de la venue de M. Tamimi à Genève, ce qui laisse planer un certain malaise.

Le personnage est en effet un peu sulfureux. Palestinien installé en Grande-Bretagne, il est directeur d’un «Institut de la pensée politique islamique» et connu pour vanter les beautés du «martyre» musulman (tuer et se faire tuer pour la cause d’Allah); avancer que la guerre contre le terrorisme est une guerre contre l’Islam; affirmer des choses telles que «Nous sommes des Musulmans en Europe, pas des Musulmans européens» (cela rappelle quelque chose); et avoir déclaré publiquement, notamment, que «[se] sacrifier pour la Palestine est une noble cause. C’est la voie la plus directe pour plaire à mon Dieu et je la prendrais si j’en avais l’occasion.» Ce qui n’est pas assez pacifiste pour le débat toléré actuellement en Suisse. 

Azzam Tamimi explosera ses idées de manière plus détaillée le 18 mai prochain en compagnie de Hani Ramadan à Genève. Cette rencontre culturelle s’inscrira dans la bonne douzaine de manifestations prévues par le programme d’Urgence Palestine. Il faut dire que Genève, siège du Conseil des droits de l’homme, compte pas moins d’une demi-douzaine d’organisations exclusivement dédiées à la «Palestine».

Voir aussi (récemment):
TV palestinienne: la Shoah est l’oeuvre des Juifs
Le plan du Fatah en langage clair
Huit Palestiniens sur dix pour les assassinats racistes
La fierté d’industrialiser le sacrifice de civils
Les Palestiniens qui préfèrent Israël
Le désastre économique palestinien

UPDATE: Azzam Tamimi, chantre du terrorisme suicidaire au nom d’Allah (mais c’est parce que les Palestiniens sont obligés – n’importe qui ferait cela, voyons…), a déjà été invité par les autorités suisses, plus exactement le Département des affaires étrangères, pour y distiller sa science:

Le gouvernement suisse me considère comme un expert de la Palestine. Il m’a déjà invité deux fois durant ces trois dernières années pour le conseiller. (…)

Je suis considéré comme le meilleur connaisseur du Hamas, dont je suis très proche. Et si quelqu’un veut saisir ce qui se passe en Palestine, il doit comprendre le Hamas qui, je vous le rappelle, a gagné les élections et qui est à la tête du gouvernement. Beaucoup d’organisations et de gouvernements occidentaux citent mes travaux et m’invitent. La Suisse n’est pas la seule. Mais votre gouvernement est un des seuls à avoir compris que la solution dans la région ne passe pas sans un accord avec le Hamas. (…)

Il y a une année et demie, votre Ministère des affaires étrangères m’a demandé de donner un séminaire devant plusieurs cadres de haut rang de la Confédération, dont ceux de votre police fédérale. En revanche, je n’ai jamais croisé Micheline Calmy-Rey, votre ministre des Affaires étrangères, dont j’apprécie les efforts pour trouver une solution pacifique au Proche-Orient.

Dormez tranquilles, citoyens, nos autorités écoutent et comprennent le Hamas…

UPDATE: Le proche du Hamas a fait salle comble à Genève.

UPDATE: L’homme dans ses oeuvres (en 2006):

YouTube Preview Image

Comments

  1. Star
    May 7th, 2008 | 10:08 am

    Dans le Psaume 96:5 il est écrit: “Tous les dieux des peuples sont des idoles, mais l’Eternel a fait les cieux.” Dans “Mein Kampf” de Hitler, on peut lire “ou on est Allemand ou l’on est chrétien”. Le salut hitlérien “Gott mit uns” correspond parfaitement au “Allah est grand”. Ce n’est pas le Dieu de l’univers, foncièrement bon, amour, juste, saint, mais Satan, l’adversaire de l’humanité assoiffé de sang, maître du mensonge et de l’esclavage. Et les fruits produits par ces idéologies sectaires sont connus. Cette réalité est cachée aux yeux d’une Europe soviétisée “Dieu n’existe pas” (mais si…) Dommage. Il est vraiment l’heure de se réveiller.

  2. Rebelle
    May 8th, 2008 | 11:42 pm

    .. Amen.