Alain Jean-Mairet » 2006 » April
Compte TwitterAccueil

Le débat suisse sur l’Islam est lancé

Le «papier sur l’Islam» (Identité et liberté de religion – à l’exemple des musulmanes et musulmans de Suisse) du Parti démocrate chrétien suisse a été publié hier. Il sera approuvé par le comité du parti lors de la réunion du 28 avril prochain. Il s’agit, selon ses auteurs, d’une base de discussion, d’une contribution au débat, qui n’est pas destinée à être utilisée d’une quelconque manière aux chambres fédérales.

L’ensemble est plutôt désorganisé. La structure du document est hésitante, peu convaincante, et révèle bien la difficulté des politiques suisses à traiter de ce thème, à y consacrer une véritable réflexion approfondie. Des questions sont abordées plusieurs fois (sans compter le condensé et l’introduction), des affirmations sur l’Islam qui relèvent davantage des lieux communs politiquement corrects y sont répétées plutôt que démontrées, des problèmes sont laissés entiers (le voile) et des propositions sont avancées qui témoignent d’une réflexion très superficielle (formation des imams en Suisse).

Mais il faut saluer cet effort du PDC, dont on peut espérer qu’il lancera un réel débat sur la question de l’Islam, bien qu’il laisse totalement de côté, hélas, la question essentielle, justement, d’un tel débat, à savoir: qu’est-ce que l’Islam?

(more…)

Le Moyen-Orient est en train d’exploser

Un condensé des travaux de divers analystes nous apprend que la région englobant le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, qui abritait quelque 112 millions d’habitants en 1950, en compte plus de 425 millions aujourd’hui et devrait atteindre la barre des 830 millions bien avant 2050. La Banque mondiale estime que 36% de la population totale de la région sont constitués de jeunes gens de moins de 15 ans, contre 21% aux États-Unis et 16% dans l’Union européenne. Dans le Golfe, près d’un habitant sur deux a moins de 20 ans.

(more…)

Europe illibérale et Islam intolérable

Splendide réflexion de Gerard Alexander, de l’American Enterprise Institute for Public Policy Research, sur les restrictions croissantes à la liberté d’expression en Europe. Visite guidée.

(more…)

L’Islam est à l’épreuve des débats d’experts

Intéressant débat entre Jean-Paul Charnay, directeur de recherche au CNRS, et Malek Chebel, psychanalyste, sociologue et champion de l’Islam des lumières, sur la modernisation et la démocratisation de l’Islam. Surtout cette déclaration de Malek Chebel:

Si nous voulons voir émerger une autre conception des droits de l’homme et de la femme, il faut que la maturation des idées se produise à l’intérieur de l’islam. Voilà pourquoi une nouvelle interprétation des textes, par les musulmans eux-mêmes, me paraît indispensable afin d’affirmer qu’il est possible de ne plus être totalement esclave de la charia. Pour ce faire, nous devons organiser une conférence mondiale avec des savants musulmans d’envergure – c’est-à-dire écoutés et respectés par leur propre communauté – capables de réinterpréter en profondeur les textes controversés.

Voilà qui semble fort bien. Mais un tel projet n’a aucune chance d’aboutir, et Malek Chebel est trop fin pour l’ignorer. En effet, d’abord, quels savants musulmans se présenteraient à une réunion visant à réformer la religion dont ils vivent au point de se mettre en situation d’apostasie? Pour mettre sur pied une telle réunion, il faudrait que la volonté en soit préalablement présente parmi eux, de manière presque unanime. Or nous savons qu’un grand nombre de ces savants, et des plus prestigieux, pensons simplement à Qaradawi, et aux diverses mouvances islamistes, ne tiennent nullement à réformer, autrement, peut-être, que de manière purement cosmétique, ce qu’ils présentent depuis des décennies comme la perfection ou comme une perfection en puissance. Ceci à l’image de Malek Chebel, d’ailleurs.

(more…)

L’Islam se radicalise partout où il le peut

Depuis 1972, sept pays ont introduit ou réintroduit officiellement la charia dans leur législation pénale. Des sondages réalisés dans les pays arabes indiquent des majorités de l’ordre des deux tiers en faveur de l’introduction de la charia, loi non codifiée prévoyant des délits contre Dieu, comme unique source des lois en Jordanie, en Égypte et bien sûr dans les territoires palestiniens. Les Musulmans de Grande-Bretagne sont aussi quelque 61% à souhaiter l’instauration de tribunaux islamiques d’une manière générale et 41% à estimer légitime que la charia soit la loi dans les régions britanniques à majorité musulmane.

(more…)